Courage, Courage

Le vent souffle en douleur
La pluie claque les carreaux
En mon faible intérieur
J’ai le sang pas très chaud

Je sais néanmoins pourtant
Qu’il me reste du boulot
Mais j’vais attendre un moment
Plus tard j’irai aussitôt

Courage, Courage
Fais toujours ce qu’il faut
Ce qu’il faut pour pouvoir dire
J’ai fait tout c’qu’il fallait

Courage, Courage
Fais toujours ce qu’il faut
Car si tu n’peux pas le dire,
Tu te trouveras laid

Les nuits paraissent si courtes
Chaque jour est le plus long
Et je ne trouve aucune route
Qui m’emmène en mission

Aujourd’hui rien ne presse
Demain il f’ra plus beau
Ce n’est pas de la paresse
C’est le besoin de repos

Courage, Courage
Fais toujours ce qu’il faut
Ce qu’il faut pour pouvoir dire
J’ai fait tout c’qu’il fallait

Courage, Courage
Fais toujours ce qu’il faut
Car si tu n’peux pas le dire,
Tu te trouveras laid

Le vent souffle en douleur
La pluie claque les carreaux
En mon faible intérieur
J’ai le sang pas très chaud

 

© 2011 Jean-Marc Lagniel  
Print Friendly, PDF & Email
Texte précédent
 
Texte suivant

Laisser un témoignage

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>