Intimité

J’aimerais entrer
Dans ton intimité
Connaître la chaleur
De ta vie privée

Me laisser glisser
Au creux de ton cœur
T'entendre respirer
À n’importe quelle heure

Et toi tu ris
Tu ris, tu ris, tu ris
Et moi je meurs alors
D’amor, d’amor, d’amor

Visiter chaque endroit
Que toi seule connais
Apprendre tout de toi
Jusqu’au plus secret

Tuer en un éclair
Le chagrin que tu auras
Assouvir ta chair
Lorsque tu le voudras

Et toi tu ris
Tu ris, tu ris, tu ris
Et moi je meurs encore
D’amor, d’amor, d’amor

SOS
Solidétresse

 

© 2011 Jean-Marc Lagniel  
Print Friendly, PDF & Email

Laisser un témoignage

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>