L’envie Et La Misère

Altruiste au premier abord,
Mais chacun est dans sa survie,
C’est toujours pour ma gueule d’abord,
À force, ça donne de l’envie

L’envie et la misère

Tout donner et tout partager
Avec quiconque a un corps
Faudrait surtout bien balayer
Devant sa porte où gisent les morts

La hiérarchie
Les décisionnaires
N’ont de meilleur ami
Que celui qui laisse faire

L’envie et la misère

Je vous aime tous, aimez-moi,
J’arrive en trombe, sans prévenir,
Mais quoi, comment, vous n’êtes plus là ?
Belle hécatombe, tristes souvenirs

L’alchimie
L'art et la manière
S’enfuient dans l’oubli
Quelle misère

L’envie et la misère

 

© 2011 Jean-Marc Lagniel  
Print Friendly, PDF & Email
Texte précédent
 
Texte suivant

Laisser un témoignage

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>