Pleurer Le Mérinos

J’étais tranquille en train d’faire pleurer l’mérinos
Quand j’ai vu débouler tranquille une petite grosse
Elle est tombée en arrêt en voyant l’matos
Aussi sec elle a voulu que j’lui fasse un gosse

Comme quoi faut faire gaffe
Quand on fait pleurer l’mérinos
On n’est pas à l’abri
De déterrer un os
Ça dépend de c’qu’il y a
Derrière le kilt en Écosse
Ou bien aux States
Dans l’blue-jean sous la bosse

Depuis ce jour, c’est vraiment vrai, je suis le boss
Le problème c’est qu’j’ai gardé mon côté précoce
Déjà tout p’tit j’avais un appétit féroce
C’est bien pour ça qu’la dinde n’était pas à la noce

Maint’nant quand j’me r’trouve à faire pleurer l’mérinos
Je me dis à quoi ça sert d’en avoir une grosse
Je ne peux même plus faire la part du négoce
Aussi sec je m’retrouve au fond de la fosse

Comme quoi faut faire gaffe
Quand on fait pleurer l’mérinos
C’n’est pas toujours acquis
On peut tomber sur un os
Ça dépend de c’qu’il y a
Derrière le kilt en Écosse
Ou bien aux States
Dans l’blue-jean sous la bosse

Mais maintenant ma cote n’est plus à la hausse
C’est la crise et même moi je me défausse
Ma vie n’est plus qu’un sacré foutu sacerdoce
C’est pas de la bonne, hum... oui c’est d’la fausse

C’est décidé aujourd’hui je renégocie
Y’a les plus-values, la main et le toss aussi
Alors dis-moi du combien tu chausses, vas-y
Et je te r’vendrai un billet top choice à bon prix

Comme quoi faut faire gaffe
Quand on fait pleurer l’mérinos
On n’est pas à l’abri
De tomber sur un os
Quand on découvr’ c’qu’il y a
Derrière le kilt en Écosse
On se paye la patate
Dans l’blue-jean c’est la bosse

 

© 2011 Jean-Marc Lagniel  
Print Friendly
Texte précédent
 
Texte suivant

Laisser un témoignage

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>