Toujours La Nuit

Qui a peur d’elle
Verra les fantômes
L’envahir
Qui la connaît
Sentira son souffle
Le saisir
Et lui montrer
Le plaisir

Mais personne ne sera le même
S’il sait
Ne pas dormir

Elle te fera connaître
La souffrance
Quand on l’attend
Débordant d’impatience
Et qu’il n’y a qu’elle
Qui te tienne compagnie
Et qu’il n’y a qu’elle
Qui te tienne compagnie

Mais personne ne sera le même
S’il sait
Ne pas dormir

Pour certains, c’est l’ennui
Pour d’autres, c’est l’amie
Mais toujours, c’est la nuit
C’est la nuit

 

© 2012 Jean-Marc Lagniel  
Print Friendly, PDF & Email
Texte précédent
 
Texte suivant

Laisser un témoignage

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>