Le Petit Air Gai

Je me souviens lorsque j’étais un petit drôle
Mon grand-père m’emmenait toujours à l’école
Et un beau jour l’air était si gai
Qu’il me dit je vais t’montrer comment le siffler

Ref : (sifflé)

Aussitôt je me suis dit je vais essayer
Mais je ne fis que du vent aucun son ne sortait
Alors tous les soirs dans mon lit je me suis entraîné
Jusqu’au jour où mon grand-père et moi on s’est accompagné

Ref : (sifflé)

	On est de ce monde, on est bien peu d’choses
	La terre est bien ronde
	En quelques secondes, la vie est une rose
	On est gosse et l’on ose

Tous les matins tous les soirs on s’envoyait
En l’air en sifflant notre petit air gai
Pour nous il n’y avait plus jamais de misère
Il suffisait simplement de faire

Ref : (sifflé)

	Mais tout n’est pas simple
	Il ne suffit pas d’aimer
	Il faut aussi vivre seul
	Savoir assumer

Hum-hum... Hum
Hum-hum-hum... Hum-hum
Même si grand-père n’est plus là pour siffler avec moi
J’ai toujours son p’tit air qui m’aide à chaque fois

Ref : (sifflé)

	Lorsque je m’ennuie
	Je repense à lui
	Sur le chemin de l’école
	Où personne ne rigole

Ref : (sifflé)

Je me souviens lorsque j’étais un petit drôle
Mon grand-père m’emmenait toujours à l’école
Et un beau jour l’air était si gai
Qu’il me dit je vais t’montrer comment le siffler

Ref : (sifflé)

 


© 2012 Jean-Marc Lagniel
Print Friendly, PDF & Email
Texte précédent
 
Texte suivant

Laisser un témoignage

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>