Souris-moi

Si tu croises un jour mon chemin
Fais-moi un signe de la main
Hum-hum, souris-moi

Si tu me trouves un peu fragile
Mais que tes bras sont faits d’argile
Hum-hum, souris-moi

Souris-moi
Ouvre la porte de secours
Ose-moi
Appuie sur la touche - «amour»
Emmène-moi
Dans le pays de l'insouciance
Où l’on rit, l’on chante et l’on danse
Oh-oh, quand on est deux

Si tu as des rêves inavoués
Que tu aimerais partager
Hum-hum, souris-moi

Si tu connais le mot tendresse
Que le vent porte tes caresses
Hum-hum, souris-moi

Souris-moi
Passe le cap de l’espérance
Parle-moi
Efface toutes mes errances
Entraîne-moi
Là où je n’imagine pas
Là où la peur n’existe pas
Oh-oh, quand on est deux

Combien de temps faut-il attendre
Pour qu’une flèche vienne fendre
Mon cœur, dis-le moi

Tant de nuits froides sans sommeil
Nouveau matin, nouveau soleil
Peut-être, tu brilleras

Ce jour-là
Je te reconnaîtrai
Je saurai que c’est toi
Toi que j’attendais
Ce jour-là
Je te sourirai

Hum-hum, souris-moi
Hum-hum, souris-moi

 

© 2013 Jean-Marc Lagniel
Print Friendly
Texte précédent
 
Texte suivant

Laisser un témoignage

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>