Les Tontons

Même bien entouré parfois on peut
Se sentir seul
On a beau chercher au fin fond des yeux
De ceux qui veulent
C’est pas toujours facil’ de trouver sa famille
C’est pas tous les jours qu’un nouveau prophète brille

Alors quand au détour d’une interview
Ou d’une histoire
On entend une voix, même un peu floue
Croise un regard
On se sent plus serein, plutôt réconforté
On voit naître un refrain, enfin on a trouvé

  Un tonton
  Un ami dans le même ton
  Un farfadet, un mirliton
  Un partenaire de marathon
  C’est bon de croiser un tonton

Il n’y’a pas de frontière, pas de pays
Où il se cache
Il a déjà donné bien de sa vie
En payant cash
Mais dès l’instant où il vient croiser ton chemin
Ça te met de l’or dans la tête jusqu’à plus faim

De rire il t’a fait refermer les pages
Que du bonus
Tu vas pouvoir lui rendre un bel hommage
Voire un peu plus
Pour dire à tout le mond’ qu’il faut garder l’espoir
De voir un jour ou l’autr’ passer dans son miroir

  Un tonton
  Un vrai flingueur de baston
  Un feu-follet, un marmiton
  Un compère de petits gueuletons
  C’est bon de croiser un tonton

	Tonton Maurice, tonton Marcel
	Tonton Francis et tonton Pierre
	Tonton Georges et tonton Michel
	Tonton Richard ou Sganarelle

	Tonton Tex ou bien tonton Spike
	Tonton William ou tonton Jacques
	Tonton Charles et tonton Henri
	Tonton Claude ou tonton Tati

Un tonton
Un tonton

Et pour ce qui est des tatas
Rendez-vous une prochaine fois

 

© 2013 Jean-Marc Lagniel
Print Friendly
Texte précédent
 
Texte suivant

Laisser un témoignage

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>