Les Pieds Sur Terre

Est-ce que la lumière est un rêve
Et le noir la réalité
La marche n’est-elle que funèbre
Ou bien va-t-on pouvoir danser

À force de fermer les yeux
À prôner l’envie matérielle
Même en se réclamant d’un Dieu
On en oublie le spirituel

Ça fait bizarre
Parfois d’avoir
Les pieds sur Terre

Que va-t-il se passer demain
Si l’on ne voit plus la frontière
De la décence d’être humain
Entre l’avoir et la misère

La révolution des machines
Sera plus forte que les rois
Mais combien faudra-t-il de crimes
Avant que l’honneur fasse loi

Ça fait bizarre
Parfois d’avoir
Les pieds sur Terre

Plus on avance et plus on voit
Se développer tant de vices
C’est la nature qui prend le pas
Et fait s’effondrer l’édifice

Si la raison est au plus fort
Le plus fort n’est pas qui le croit
L’âme ne connaît pas la mort
Elle est bien au-dessus de ça

L’âme ne connaît pas la mort
Elle est bien au-dessus de ça

Ça fait bizarre
Parfois d’avoir
Les pieds sur Terre

Mais encore et toujours
On se battra
Et l’on espère

 

© 2013 Jean-Marc Lagniel 
Print Friendly, PDF & Email
Texte précédent
 
Texte suivant

Laisser un témoignage

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>