Je Ne Le Saurai Jamais

Depuis que tu as pris tes distances
J’ai profité de ton absence
Pour grandir un peu

Tu sais, j’ai bien appris le silence
Mais grâce à toi j’ai cette chance
De survivre heureux

La nuit quand je regarde le ciel
Et ses milliards d’étoiles qui tremblent
Mes yeux ne voient jamais que celle
Qui te ressemble

Aujourd’hui
Tu serais peut-être heureux et fier
De ce que je suis et je fais
Ce serait normal pour un père
Mais ça
Je ne le saurai jamais

Allez, je ne vais pas me lamenter
Tu pourrais me le reprocher
Ce serait bien toi

Je sais qu’il faut toujours avancer
Mais pour croire et imaginer
J’ai besoin de toi

Souvent tu illumines mes rêves
Tu me souris, me prends dans tes bras
Mais quand un jour nouveau se lève
Tu n’es plus là

Aujourd’hui
Si je suis mal, la tête à l’envers
Peut-être tu me guiderais
Ce serait normal pour un père
Mais ça
Je ne le saurai jamais

Aujourd’hui
Tu serais peut-être heureux et fier
De dire ô combien tu m’aimais
Ce serait normal pour un père
Mais ça
Je ne le saurai jamais

 

© 2014 Jean-Marc Lagniel 
Print Friendly
Texte précédent
 
Texte suivant

Laisser un témoignage

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>