À Quoi L’on Joue

Tu sais le vent n’est pas souvent jaloux
Mais il peut souffler tout à coup
Si un nuage passe et qu’il le blesse
Là il va sentir son courroux

C’est la nature qui nous dit tout
Et qui nous pique comme une flèche
Tout ce qui se passe entre nous
Des fois c’est de l’amour qui sèche
Il faudrait bien qu’un jour on sache à quoi l’on joue

Tu sais l’effet d’un papillon c’est fou
C’est l’ouragan à l’autre bout
Et si dans l’air y’a un manque de tendresse
Tout peut s’enflammer d’un seul coup

Un cœur c’est fait en amadou
Il se brûle quand on le délaisse
Tout ce qui se passe entre nous
Des fois c’est de l’amour qui sèche
Il faudrait bien qu’un jour on sache à quoi l’on joue
Un pont, tu sais, l’eau qui coule en dessous
S’il ne la voit plus, qu’il s’en fout
Un jour, c’est vrai, il se peut qu’il s’affaisse
Et qu’il finisse en mille cailloux

C’est la nature qui décide tout
On ne peut que suivre sa flèche
Alors ce qui se passe entre nous
Pour plus qu’ce soit d’l’amour qui sèche
Il faudrait bien qu’un jour on sache à quoi l’on joue
 

© 2016 Jean-Marc Lagniel  
Print Friendly, PDF & Email
Texte précédent
 
Texte suivant

2 Témoignages

  1. Un instant la mélodie est née dans mes oreilles, c’était une jolie expérience.
    Merci pour ce moment !

Laisser un témoignage

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>