Quand On Aime On Ne Compte Pas

Combien de fois j’ai attendu
Que ton sourire sur moi se pose
Plus d’une fois je n’ai rien vu
Venir mais toujours je suppose

Que ce n’est qu’une question
De jour ou bien de mois
Quand on aime on ne compte pas

Combien de temps il m’a fallu
Pour accepter la certitude
De contempler souvent tout nu
Face au miroir, ma solitude

Mais je n’ai pas de question
À lui poser sur toi
Quand on aime on ne compte pas

Toi et moi, ça fait deux
Et si un jour ça faisait trois
Rêver c’est merveilleux
Mais les rêves ça ne compte pas

Combien de fois j’ai visionné
La première fois où je t’ai vue
Souvent le film est repassé
Mais est-ce que tu m’as reconnu

Les César, non, pas question
Ça c’est du cinéma
Quand on aime on ne compte pas

Ça n’sert à rien d’additionner
Les plus les moins de nos désirs
Les miens sont là pour t’avouer
Qu’à l’infini j’aime tes sourires

Où vont-ils, c’est la question
Tant pis pour qui, pourquoi
Quand on aime on ne compte pas

Toi et moi, ça fait deux
Et si un jour ça faisait trois
Rêver c’est merveilleux
Mais les rêves ça ne compte pas

Les mathématiques, non ce n’est pas mon fort
Je ne calcule pas
Mais dans la pratique, oui, pour t’aimer plus fort
Tu peux compter sur moi

 

© 2016 Jean-Marc Lagniel  
Print Friendly
Texte précédent
 
Texte suivant

Laisser un témoignage

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>