Tout Nu

Petit à petit
On tombe tout nu
Des nues
Pauvre ange ingénu
Génie perdu
Dilapidé

Fou du monde qui s’évertue
À défendre morale et vertu
Mais seul au monde n’a qu’un temps
Ne dure pas plus d’un printemps
La solitude prend le pas
On s’abat on ne se bat plus
Une fois tombé des nues
Tout nu

Passent le temps, les ans
Pèsent les années

Petit à petit
On reprend le dessus
On mue
On remonte aux nues
Sur la grande avenue
Champs Élysées

On a compris la vie
Tout est là, compris dans le prix
L’amour, la mort, les petites vertus
Les vers qui tuent, l’ignominie
L’idiot maxi, le bon qui part
Le con qui reste et l’ami rare
Accroché haut dans les nues
Tout nu

Passent les gens, le temps
Panse les pensées

Petit à petit
On tombe tout nu
Des nues
Pauvre ange ingénu
Génie perdu
Dilapidé

Petit à petit
On reprend le dessus
On mue
On remonte aux nues
Sur la grande avenue
Champs Élysées

 

© 2016 Jean-Marc Lagniel  
Print Friendly
Texte précédent
 
Texte suivant

Laisser un témoignage

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>