Des Trous Dans La Tête

Des trous dans la tête
Faut qu’tu femme-de-ménage
Les viscères en poussière
De l’animal en cage

Une odeur de désordre
Empoisonne l’atmosphère
Autour du cou une corde
Entre ciel et terre

Qu’est-ce qui t’attire dans le vide
Qu’est-ce qui te pousse, te déchire
Tout est pourtant si lumineux
Tu pourrais vivre encore un peu plus vieux

Des trous dans la tête
La pagaille à l’étage
Supérieur dévasté
Les neurones en otage

Assoiffé d’émotions
Forcené ombragé
Les ondes en ébullition
Sans cesse insinuées

Qu’est-ce qui t’attire dans le vide
Qu’est-ce qui te pousse, te déchire
Tout est pourtant si lumineux
Tu pourrais vivre encore un peu plus vieux

Qui a creusé, qui a foré
Qui a mis ces coups de chignole
Ça vient de loin, passe le café
Papa pas bien, maman est folle

Des trous dans la tête
Faut qu’tu femme-de-ménage
Les viscères en poussière
De l’animal en cage

Une odeur de désordre
Empoisonne l’atmosphère
Autour du cou une corde
Entre ciel et terre

Qu’est-ce qui t’attire dans le vide
Qu’est-ce qui te pousse, te déchire
Tout est pourtant si lumineux
T’aurais pu vivre encore un peu plus vieux

 

© 2016 Jean-Marc Lagniel  
Print Friendly, PDF & Email
Texte précédent
 
Texte suivant

Laisser un témoignage

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>