Jean Ne Va Plus Aux Champignons

Jean ne va plus aux champignons
Il reste assis dans son fauteuil
Il allume la télévision
De temps en temps il ferme un œil

Jean ne mange plus comme autrefois
Mais il finit encore son plat
Le dimanche un petit extra
Une religieuse au chocolat

Il ne fait plus de feu dans la cheminée
Le bois est trop lourd pour ses vieux os usés

Sa compagne est là, fidèle
À deux ils n’ont qu’une seule vie
Il n’a jamais aimé qu’elle
Elle n’a jamais aimé que lui
Et les rides de leurs paumes
S’imbriquent les unes dans les autres
Ensemble ils passeront l’automne
Et un hiver, peut-être, un autre

Jean ne regarde plus les avions
Qui passent à travers les nuages
Ses yeux se portent à l’horizon
Encore et toujours comme un sage

Jean ne conduit plus la voiture
Il se souvient de sa toute première
Deux jeunes mariés à l’aventure
Arrêt camping dans la nature

Il pense à son grand-père, pense à ses enfants
Il est arrière-grand-père pour la nuit des temps

Sa compagne est là, fidèle
À deux ils n’ont qu’une seule vie
Il n’a jamais aimé qu’elle
Elle n’a jamais aimé que lui
Et les rides de leurs paumes
S’imbriquent les unes dans les autres
Ensemble ils passeront l’automne
Et un hiver, peut-être, un autre

Et il écoute encore Mozart
Brahms et Schubert et Beethoven
Il a toujours le goût de l’art
Un concerto, un requiem

Jean ne va plus aux champignons
Il reste assis dans son fauteuil
Il allume la télévision
De temps en temps il ferme un œil

 

© 2017 Jean-Marc Lagniel  
Print Friendly
Texte précédent
 
Texte suivant

2 Témoignages

  1. Bonjour
    J’aimerais savoir si vous vendez des lyrics.

Laisser un témoignage

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>