On Dirait, On Dirait

On dirait, on dirait
Que tout est calculé
On dirait, on dirait
Que tu veux m’éviter
Je dirais, je dirais
Que diable t’ai-je fait
On dirait, on dirait
Voudrais-tu m’oublier

On dirait, on dirait
Que plus rien ne te plaît
On dirait, on dirait
Chez moi quoi que je fasse
Je dirais, je dirais
Tu rimes à l’imparfait
On dirait, on dirait
Que je prime à la casse

On dirait que je vois clair
Dans ce petit jeu de dupe
Oui, mais sache-le ma chère
J’aime tant te voir en jupe

On dirait, on dirait
Que le feu qui t’attise
On dirait, on dirait
Brûle en dehors de moi
Je dirais, je dirais
C’est OK, à ta guise
On dirait, on dirait
Mes cendres, les voilà

On dirait que tu m’éclaires
Dans ce petit jeu de dupe
Tout dépend de toi ma chère
Quand te reverrai-je en jupe

  Ceci dit, sans remords sempiternels
  Ai-je raison ou tort d’être fidèle
  La raison du plus fort est toujours celle
  De cette douce mort qui ensorcèle

On dirait que je vois clair
Dans ce petit jeu de dupe
Oui, mais sache-le ma chère
J’aime tant te voir en jupe

 

© 2017 Jean-Marc Lagniel  
Print Friendly
Texte précédent
 
Texte suivant

Laisser un témoignage

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>