Sept Marches Pour Le Septième Ciel

Elle voulait gravir l’échelle
Qui menait jusqu’à mon lit
Pour rejoindre le septième ciel
Des cœurs perdus réunis

Elle a monté les sept marches
Pour arriver à ma couche
J’y avais bâti une arche
Pour les amours pas farouches

Une nuit, deux-mille-cinq-cents jours

Si j’avais su et si
Mais au diable les regrets
Après le beau temps, la pluie
Aujourd’hui je m’en vais

Sept fut le nombre d’années
Pour redescendre sur terre
Quand le déluge est passé
Là, resplendit le désert

Tout en bas de l’escalier
Construit de mes propres mains
Je suis comme un sablier
Qui a vécu son destin

Chaque semaine, autant de jours

Si j’avais su et si
Mais au diable les regrets
Après le beau temps, la pluie
Aujourd’hui je m’en vais

  Mercenaire en surnombre
  Plus de merveilles au monde
  Le péché est fatal
  Ma peine capitale

Elle voulait gravir l’échelle
Qui menait jusqu’à mon lit
Pour rejoindre le septième ciel 
Des cœurs perdus réunis

Dans la vie il faut savoir
Compter, vous m’avez compris
Voilà, sept est mon histoire
C’est tout... maintenant c’est fini

 

© 2017 Jean-Marc Lagniel  
Print Friendly, PDF & Email

Laisser un témoignage

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>