Docteur Freud et Mister Siffredi

Adieu chagrins d’amour
J’en ai assez bavé
Des larmes, de la salive
Du reste pas assez
Avant que de sombrer
Dans l’amphore psychotique
Il est temps d’ériger
Le règne’ spermocratique

Je ne veux être que
Seringue endoplasmique
De la barbe à la queue
Barbecue systémique
Pour les garden-party
En orgies libérales
Plus aucun parti-pris
Pour l’alluvion fatale

Détendez-vous, allongez-vous sur ce canapé

Allô docteur Freud passez-moi Rocco
Qu’il redonne l’éclat à mon cocorico
Ça devient urgent c’est moi qui vous le dit
Sigmund t’es marrant mais j’veux du Siffredi

Je veux de la rondeur
Je le dis carrément
Vibrer en profondeur
Je vois les choses en gland
Que personne ne soit dupe
Je marche au naturel
Non, pas question de stupre
Mais d’overdose sensuelle

Relaxez-vous, dites-moi tout, oui, ça va aller

Allô docteur Freud passez-moi Rocco
Qu’il redonne l’éclat à mon cocorico
Ça devient urgent c’est moi qui vous le dit
Sigmund t’es marrant mais j’veux du Siffredi

Bim-boum tchiki-boum
Bim-bo chic et chaud
Bim-boum tchiki-boum
Bim-bo chic et chaud
© 2017 Jean-Marc Lagniel  
Print Friendly
Texte précédent
 
Texte suivant

Laisser un témoignage

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>