J’ai Roulé Ma Bosse

J’ai roulé ma bosse
Par monts et merveilles
Et j’ai fait des gosses
Jamais deux pareils
Moi mon sacerdoce
C’est d’rester moi-même
Pour les justes noces
C’est juste quand on s’aime

  Je ne vais plus
  Jamais à confesse
  Elle est dite la messe
  J’ai toujours su
  Jouer avec adresse
  Au poil à pile ou fesse

J’ai cherché des crosses
À des tourterelles
Les fées Carabosse 
M’ont donné des ailes
Et même aux plus rosses
Je leur ai montré
Qui était le boss
Pour c’qui est d’aimer

  Je ne sais plus
  Combien de caresses
  Dans ma vie j’ai données
  Mais l’ingénue
  Qui me dira cesse
  Elle n’est pas encore née

Jusqu’à c’que tu passes
Devant ma fenêtre
Où je me prélasse
Là j’ai dit peut-être
Toi tu as ta place
Au creux d’ma chaumière
Pour que l’on s’embrasse
Toute’ la vie entière

  Quand je t’ai vue
  Petite drôlesse
  Mon cœur s’est retourné
  Inattendue
  Divine princesse
  Pour toi j’veux abdiquer

Viens dans mon carrosse
Partons pour Cythère
Pour saluer Éros
Ce bon vieux confrère
Et si un colosse
Voulait t’amadouer
J’me ferais molosse
Pour l’en dissuader

  Tu es venue
  Ô toi ma déesse
  Et tu m’as sublimé
  Sans retenue
  C’est une promesse
  Toi seule je veux aimer

 

© 2017 Jean-Marc Lagniel  
Print Friendly
Texte précédent
 
Texte suivant

Laisser un témoignage

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>