Les Garçons Sont Des Tractions

Quand les copains me racontent
Leurs histoires de drague subtile
De conquête d’un soir
Je me demande un peu
Ce qui leur passe par la braguette
Pour s’enflammer dès que
Un trait de Rimmel se jette 
Sous leur yeux

C’est peut-être l’instinct
Destiné à sauver la planète
Celui de la reproduction
Qui les pousse aux conquêtes
Aux découvertes, aux inventions
Qui par le bout du nez les mène
Tout comme un Christophe Colomb
Ou un André Citroën

Les garçons sont des tractions
Ils ont le moteur à l’avant
Les filles sont des propulsions
C’est leur derrière qui fait le printemps

Mais moi ça ne me fait pas
Cet effet-là je ne sais pas pourquoi
Même si je suis sensible
Aux rondeurs féminines
Ce n’est pas une faim en moi
Pour apprécier le charme
D’une gentille dame
J’aime aussi croquer son âme

À tous ces Pinocchio
Qui n’ont pas que le nez
Qui s’allonge illico
Pour la moindre Dulcinée
Qui savent si bien mentir
Pour assouvir leur désir
Je leur dit juste bravo, mais
Ce sera sans moi merci

Pourtant je suis bien un homme
Pas besoin de vous le prouver
Même si je n’ai pas les hormones
Pour ne penser qu’à... ça

Les garçons sont des tractions
Ils ont le moteur à l’avant
Les filles sont des propulsions
C’est leur derrière qui fait le printemps

Mais ma demande ultime, les copains
Ce sur quoi je veux terminer
Ce n’est qu’un détail infime, c’est certain
C’est juste de me ficher la paix
Et de me respecter    

 

© 2017 Jean-Marc Lagniel  
Print Friendly, PDF & Email
Texte précédent
 
Texte suivant

2 Témoignages

  1. Très très bien écrit bravo

    • Merci beaucoup Robert ! ;-)

Répondre à Nom * Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>