La Valise

 J’ouvre la valise, je prends les chaussettes
J’enfile une aiguille dans la moulinette

Et j’pique et j’pique et j’couds
Et j’brode sur le mois d’août
Et j’pique et j’pique et j’couds
Sous le soleil du mois d’août

Juillet, dit Biquet, faut faire la valise
Regarde ce paquet, y’a que des friandises

Et j’mange et j’mange et j’bois
Du champagne au mois d’août
Et j’mange et j’mange et j’bois
Sous le soleil du mois d’août

Mais quoi qu’on en dise, quoi qu’en pense le vous
Oh je prends la valise - hum - et je mets les bouts

Et j’dors et j’dors et j’rêve
Dans les nuits du mois d’août
Et j’dors et j’dors et j’rêve
Sous le soleil du mois d’août

Les odeurs d’alcool se volatilisent
Pose ton piédestal que je ferme la valise

Et j’tape et j’tape et j’cloue
Des cercueils au mois d’août
Et j’tape et j’tape et j’cloue
Sous le soleil du mois d’août   

 

© 2017 Jean-Marc Lagniel  
Print Friendly, PDF & Email
Texte précédent
 
Texte suivant

Laisser un témoignage

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>