J’aimerais Revoir De La Dentelle

J’aim’rais revoir de la dentelle
Des robes des jupes, des bas nylon
J’aim’rais sentir Dior ou Chanel
Offrir des roses à l’occasion

Poser mes yeux sur un visage
Un regard derrière une mèche
Étendre du linge au passage
Voir un soutien-gorge qui sèche

J’aimerais tenir une main
En marchant le long de la plage
Émoustillé par les embruns
Avoir des idées pas très sages

Partager une’ part de gâteau
Avec deux lèvres de délice
Rire ensemble après un bon mot
Tendrement se sentir complices

J’aimerais tant revoir de la dentelle
Sans jamais pour autant oublier celle
Qui fut mon égérie providentielle
Pendant mille et une’ nuits intemporelles  
Jamais rien ni personne ne sera cette même
Mais pour rester un homme je dois dire encore aime

J’aim’rais caresser une peau
Aux couleurs de l’été indien
En plein automne quand il fait beau
Malgré la pluie et le chagrin

Sentir la chaleur de mon corps
Réchauffer la froideur d’un sein
Qui se dresserait sans remord
En se serrant contre le mien

J’aimerais tant revoir de la dentelle
Sans jamais pour autant oublier celle
Qui fut mon égérie providentielle
Pendant mille et une’ nuits intemporelles  
Jamais rien ni personne’ ne sera cette même
Mais pour rester un homme je dois dire encore aime

J’aimerais tant revoir de la dentelle
Revoir de la dentelle    

 

© 2017 Jean-Marc Lagniel  
Print Friendly
Texte précédent
 
Texte suivant

Laisser un témoignage

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>