Mon Johnny

J’ai mon Johnny qui s’impatiente
Il aim’rait bien rev’nir sur scène
Lui ce qu’il aim’ c’est lorsqu’il chante
Qu’il donne tout, qu’il se déchaîne

Mon Johnny n’a pas d’préjugés
Il se fie à son intuition
Pour lui ce qui compte’ c’est d’vibrer    
Au rythme de ses émotions

En chantant fier et fort quoi qu’il arrive

Oh Johnny, mon Johnny
On en a connu des hauts et des bas
Oui Johnny, mon Johnny
Ensemble prolongeons les ébats

Johnny faudrait pas qu’tu inhibes
J’vais tout faire’ pour t’émanciper
J’aim’rais tant que tu te dérides
On va sortir, c’est ma tournée                  

Mais tu sais ce n’est pas facile
Pour les galas, c’est pas gagné
Johnny toi t’es en forme, agile
Mais le public faut le trouver

On fera corps à corps quoi qu’il arrive   

Oh Johnny, mon Johnny
On en a connu des hauts et des bas
Oui Johnny, mon Johnny
Ensemble prolongeons les ébats

  Rappelle-toi mon Johnny, c’était la belle époque
  Quand t’avais ton fan-club, l’ambiance était plus rock
  Tous les soirs tu chantais, c’était juste’ fabuleux 
  On ouvrait le guichet et tu mettais le feu

Oh Johnny, mon Johnny
On en a connu des hauts et des bas
Oui Johnny, mon Johnny
Ensemble prolongeons les ébats

J’ai mon Johnny qui s’impatiente
Il aim’rait bien rev’nir sur scène
Lui ce qu’il aim’ c’est lorsqu’il chante
Qu’il donne tout, qu’il se déchaîne

Come on baby, baby come on    

 

© 2017 Jean-Marc Lagniel  
Print Friendly
Texte précédent
 
Texte suivant

Laisser un témoignage

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>