Je N’arrête Pas De Penser À Toi

Mystère et belle’ de gomme
Laquelle’ sera l’envie
L’égérie joli fruit
Qui croquera ma pomme

Plaisir et surtout fun
La douce, la belle amie
D’un jour, de mille nuits
Aujourd’hui c’est open

  Je sais qu’il y a toi
  Si loin si près de moi
  Qui n’attends que mes bras
  Mais qui vivra verra

Je n’arrête pas de penser à toi
Je n’arrête pas de penser à toi

Misère et bête’ de somme
Je ne dors plus je suis
Un fantôme un zombie
Dans son capharnaüm

Il me reste une’ part d’homme
Pour l’instinct de survie
Alors si toi aussi
Parfois tu déraisonnes

  Tu sais qu’il y a moi
  Si loin si près de toi
  Qui n’attends que tes bras
  Mais qui vivra verra

Je n’arrête pas de penser à toi
Je n’arrête pas de penser à toi

  Un coup de fil, un sms
  Un mail, un colis, une adresse
  La transmission jamais ne cesse
  Les ondes passent comme’ des caresses

Je n’arrête pas de penser à toi
Je n’arrête pas de penser à toi

Je n’arrête pas de penser à toi
Je n’arrête pas de ne penser qu’à toi    

 

© 2017 Jean-Marc Lagniel  
Print Friendly, PDF & Email
Texte précédent
 
Texte suivant

Laisser un témoignage

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>