Augustin

Des p’tits garçons c’est le gratin
Pour faire le clown et le pantin
Tout dans la tchatche, le baratin
Parfois même un peu cabotin

Un vrai bélier, lui, c’en est un
Il pète la forme dès le matin
Il s’amuse comme un p’tit lutin
Agile, il trace son destin

À table, pas de menu fretin
C’est lui qui choisit son festin
Il sait c’que veulent ses intestins
Chaque instant il suit son instinct

Sous ses airs de p’tit plaisantin
Il est brillant comme du satin
Mais en cas d’bêtise, tin-tin-tin
Les bonbons, la télé, tintin

Il n’est pas bête, ça c’est certain
Tout juste s’il n’parle pas le latin
Mais quel est son nom, au juste, hein ?
Bon sang, mais c’est bien sûr ! Augustin !    

 

© 2017 Jean-Marc Lagniel  
Print Friendly, PDF & Email
Texte précédent
 
Texte suivant

Laisser un témoignage

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>