Nous, Les Océans

Moi, l’océan Pacifique
Je parle en mon nom et au nom de mes frères
Nous, les océans
Écoutez-nous, tant qu’il est temps

Avec l’océan Atlantique
L’Arctique, l’Austral et l’Indien
Chaque’ jour vous nous polluez le sang
En nous crachant votre venin

En nous couvrant de vos plastiques
En nous versant tous vos acides
On vous le dit bien gentiment
Vous courez à votre suicide

Écoutez-nous, tant qu’il est temps

Nous, les océans
Les trois quarts de la planète
Nous, les océans
Qui produisons votre oxygène 
Nous, les océans
Si vous n’en faites qu’à votre tête
Nous, les océans
C’est la mort lente qui nous guette
Qui vous guette

De Valparaiso à Shanghai
Nous sommes les poubelles des nations
Qui viennent pourrir nos entrailles
De notre flore à nos poissons

On a porté tous vos navires
Pour découvrir de Nouveaux Mondes
Puisqu’on peut même vous nourrir
Pourquoi ce laisser-faire immonde

Écoutez-nous, tant qu’il est temps

Nous, les océans
Les trois quarts de la planète
Nous, les océans
Qui produisons votre oxygène 
Nous, les océans
Si vous n’en faites qu’à votre tête
Nous, les océans
C’est la mort lente qui nous guette
Qui vous guette

Cinq continents, cinq océans
Comme les dix doigts des deux mains
Soyons unis, intelligents
Au nom des milliards d’êtres humains    

 

© 2018 Jean-Marc Lagniel  
Print Friendly, PDF & Email
Texte précédent
 
Texte suivant

Laisser un témoignage

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>