Il Ne Faudra Qu’elle

Il faudra qu’elle soit l’ultime muse
Qui guide ma plume et mon pinceau
Il faudra complices que l’on s’amuse
À l’improviste pour un bon mot

Je pourrai la suivre en ses voyages
Au fil de ses vœux pour d’autres mondes
Avec notre amour dans ses bagages
C’est elle qui mènera la ronde

Pour que je vive au long cours
Il ne faudra qu’elle
Il ne faudra qu’elle
Jusqu’à la fin du parcours
Il ne faudra qu’elle
Il ne faudra qu’elle

Il faudra que tout mon sang palpite
Au premier échange de nos regards
Pour que l’on s’envole sans limites
En dégustant les fruits du hasard

Il faudra qu’elle n’ait jamais de ruses
Pour illuminer nos chaque jour
Mais elle pourra jouer l’intruse
En plein cœur de nos nuits de velours

Pour que je vive au long cours
Il ne faudra qu’elle
Il ne faudra qu’elle
Jusqu’à la fin du parcours
Il ne faudra qu’elle
Il ne faudra qu’elle

L’iridescence de son aura
Qu’elle sera bien celle me prouvera

Pour que je vive au long cours
Il ne faudra qu’elle
Il ne faudra qu’elle
Jusqu’à la fin du parcours
Il ne faudra qu’elle
Il ne faudra qu’elle    

 

© 2018 Jean-Marc Lagniel  
Print Friendly, PDF & Email
Texte précédent
 
Texte suivant

Laisser un témoignage

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>