Mémoires D’une Brave Chaise Insoumise

En mon for intérieur, j’avoue j’en ai bavé
Car moi, des postérieurs, je m’en suis coltiné
Des pas piqués des vers, de la haute’ société
Des durs, des mous, des fiers, des tarabiscotés

Mais fidèle à mon poste, au bar de l’Opéra
Même’ les jambons d’Aoste j’en ai fait mes choux gras
M’taper des popotins, tel était mon devoir
Heureusement certains ont du savoir s’asseoir

Sauf qu’l’on ne choisit pas le missile qui arrive
Tiens, comme’ cette diva venue d’Tananarive
Ça, de mémoire de chaise, ça vous marque son rotin
Car dans le lourd-balèze, là c’était le gratin

Ou comme’ venu d’Écosse, ce vieux ténor en kilt
Quand j’ai senti ses gosses, à vif, ça m’a fait tilt
Faut avoir, mine’ de rien, l’humeur primesautière
Quel que soit l’arrière-train venu siffler trois verres

À force d’encaisser tant de fesse’s malhonnêtes
J’en ai eu plein l’dossier et j’ai pris ma retraite
Sans trompette’ ni tambour, j’ai filé à l’anglaise
Je suis bien trop jeune’ pour finir au Père-Lachaise

Je suis bien trop jeune’ pour finir au Père-Lachaise    

 

© 2018 Jean-Marc Lagniel  

Stage Claude Lemesle
Lundi 24-09-2018

Thème :
– Mémoire d’une chaise

5 mots imposés :
– kilt
– Jambon
– Opéra
– Tananarive
– Tarabiscoté

Print Friendly, PDF & Email
Texte précédent
 
Texte suivant

Laisser un témoignage

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>