Le Rondeau Du Cro-Magnon

Cela fait vingt mille ans déjà
Je suis né au pays de l’Homme
Que l’on appelle aussi Dordogne
Mais ça je ne le savais pas

Un peu ouverte à tous les vents
On habite une jolie grotte
Quand il pleut on a de la flotte
Avec l’air on a le courant

En plus depuis que Chopinok
À trouvé l’art et la manière
De diffuser de la lumière
À partir de la graisse’ d’auroch

Cela m’a bien changé la vie
J’ai fait de sacrées découvertes
Des pas très mûres et puis des vertes
Les jeux au milieu de la nuit

Mais j’ai du mal à m’intégrer
Je n’aime pas tuer les tigres
La chasse au mammouth me fatigue
Moi mon plaisir c’est dessiner

Tous les soirs en catimini
Je file dans une arrière-salle
Pour peindre un taureau un cheval
J’adore’ taguer des graffiti

Cela fait vingt mille ans déjà
Je suis né au pays de l’Homme
Que l’on appelle aussi Dordogne
Mais ça je ne le savais pas

Le jour je cueille des champignons
Des chanterelles ou bien des cèpes
Mais quand je les cuisine en crêpes
Je rêve à mon péché mignon

C’est plus fort que moi je l’avoue
Il faut que je laisse une trace
Nos scènes de chasse’ tout y passe
À chacun son rôle après tout

Chacun ses idées son combat
Certains pensent à la rôtissoire
Moi je peins pour l’après-histoire
Le pariétal c’est mon dada

Mais un jour le grand Sétian-Nouk
À découvert le pot aux roses
Là il m’a couvert d’ecchymoses
En disant qu’est-ce que c’est qu’ce souk

Ils m’ont exclu de la tribu
M’ont dit prends tes cliques et tes claques
On veut plus t’voir à Montignac
Nous on n’aime’ pas les peigne-culs

Cela fait vingt mille ans déjà
Je suis né au pays de l’Homme
Que l’on appelle aussi Dordogne
Où y’a quand même’ quelques ingrats

Alors j’ai marché vers le Nord
Restant malgré tout optimiste
C’est pas facile’ la vie d’artiste
Surtout quand on est herbivore

Je suis arrivé à Neuilly
Où, pour changer de la peinture
J’ai suivi un stage’ d’écriture
Je me suis fait un tas d’amis

Des grands, des p’tits, des rigolos
Certains au talent d’excellence
Et d’autres pleins de pertinence
Mais tous des surdoués du stylo

Faut dire aussi qu’il y a un plus
Un maître plein de bienveillance
Qui nous transmet son expérience
Oui c’est le fameux Lemeslus

C’est bon de vivre sa passion
Encore’ mieux lorsqu’on la partage
Je suis sur un petit nuage
Et depuis je chante’ des chansons

Et depuis je chante’ des chansons    

 

© 2019 Jean-Marc Lagniel  
Print Friendly, PDF & Email
Texte précédent
 
Texte suivant

Laisser un témoignage

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.