Posts Tagged "Vent"

Puisque Les Hommes C’est Du Vent

Puisque les hommes c’est du vent J’ai hissé haut ma grande voile Je vogue sur leur océan J’aime et je file’ comme une étoile J’affiche en nombre, c’est humain Une kyrielle d’amis amants Pourquoi Éole’ n’en avoir qu’un Puisque les hommes c’est du vent Puisque les hommes c’est du vent De chaque brise je m’entiche Face à leur regard insolent Je m’enlise et puis je dis chiche On verra bien qui de nous deux Sera conquis, sera tremblant Avec du ciel bleu dans les yeux Puisque les hommes c’est du vent Puisque les hommes c’est du vent Moi je suis comme une éolienne Et si mon cœur s’en va courant...

Read More

Au Fil Du Temps, De L’eau Et Du Vent (PeM)

Composé et interprété par L. Cehlo Quel plaisir de te lire Quel plaisir de t’entendre Quel plaisir de sentir Cette douceur si tendre Quel plaisir de t’écrire Quel plaisir de vibrer Quel plaisir de dormir Avec toi en pensées Et l’on verra bien ce qu’il en découle Par-dessus l’écume au creux de la houle Si l’on ira loin, si l’on sera grands Au fil du temps, de l’eau et du vent Quel plaisir de te voir Quel plaisir de sourire Quel plaisir d’encore’ croire Au possible désir Quel plaisir d’exister Quel bonheur de savoir Que dans la même histoire Un beau jour l’on soit nés Et l’on verra bien ce...

Read More

Au Fil Du Temps, De L’eau Et Du Vent

Quel plaisir de te lire Quel plaisir de t’entendre Quel plaisir de sentir Cette douceur si tendre Quel plaisir de t’écrire Quel plaisir de vibrer Quel plaisir de dormir Avec toi en pensées Et l’on verra bien ce qu’il en découle Par-dessus l’écume au creux de la houle Si l’on ira loin, si l’on sera grands Au fil du temps, de l’eau et du vent Quel plaisir de te voir Quel plaisir de sourire Quel plaisir d’encore’ croire Au possible désir Quel plaisir d’exister Quel bonheur de savoir Que dans la même histoire Un beau jour l’on soit nés Et l’on verra bien ce qu’il en découle Par-dessus l’écume au...

Read More

Le Vent T’a Dispersée

Tout en haut de la colline Au-dessus du village Là où se trouvent tes racines Le vent t’a dispersée Entre nous, tous tes intimes Ensemble on s’est trouvés Pour ta volonté ultime Le vent t’a emportée Nos yeux se sont mouillés De ton visage, ta beauté Dans nos cœurs à tout jamais Tu vivras sans regret Sans regret Sur cette herbe sèche et rude Maintenant tu reposes Quand on veut la plénitude C’est le vent qui s’impose Toi si proche de la nature De l’instinct animal C’est ton âme qui perdure Par le vent apaisée Nos yeux se sont mouillés De ton visage, ta beauté Dans nos cœurs à tout jamais Tu...

Read More