Bashung / Thiéfaine…

Des Trous Dans La Caboche

Des Trous Dans La Caboche

Entre Vénus, Mars et PlutonT’as des étoiles’ peintes au plafondDans ta vitrine’ des friandisesReligieuses et tartes au citron La gourmandise est un gentil défaut Au bord des routes’ les pissenlitsC’est bon avec des p’tits lardonsSauf si tu les croques à minuitPar la racine, là, c’est moins bon Belles marquises jamais point trop n’en faut T’as des cailloux au fond des pochesOk, t’aime pas trop le cinocheLes hauts-talons tu trouves ça mocheÇa t’fait des trous dans la caboche Toi ce que tu trouves sympatocheCe sont les chats, les chiens, les miochesLa pacotille, sûr, ça t’amocheÇa t’fait des...

Lire la suite

Le Printemps Adolescent

Le Printemps Adolescent

C’est le printemps Adolescent Chemisiers blancs Transparents Monts émouvants Affriolants Un autre temps Incandescent Le cœur battant Doux sentiments Espoir troublant Adolescent La pluie le vent Emporte autant Les grands enfants Adolescents Le cœur brûlant À feu à sang C’est le printemps Adolescent Chemisiers blancs Joyeux tourments En espérant Durent longtemps   © 2019 Jean-Marc Lagniel  

Lire la suite

Aujourd’hui, Vous Voici

Aujourd’hui, vous voici Dans mon cœur mon sang bat si fort Tout à coup, tout mène à l’évidence d’un long parcours Pour la vie Dans vos yeux c’est du bleu Qui m’allume et qui m’assouvit Émotion, c’est de l’or qui me coule sur les joues Longtemps, dans mon cœur Il a plu les larmes’ de l’hiver Pas de cadeau, le désert Les nuages’ qui passent au-dessus Quand l’amour baisse’ la garde La réalité dit voilà Faut attendre’, non, ça ne peut pas finir ainsi Pas sans vous Aujourd’hui, vous voici Dans mon cœur mon sang bat si fort Tout à coup, tout mène à l’évidence d’un long parcours Pour la vie Dans...

Lire la suite

Iconoclaste

Iconoclaste

Iconoclaste Juré parvenu Comme un ersatz Du peuple inassouvi Bomber le buste Se croire en instance Paraître juste Pour combler l’ébouli Du vide où personne ne sait La direction, le trajet Comment construire un monde parfait Au milieu du faux, du vrai Iconoclaste Icônes au trou Iconoclaste Here he comes for you Sur le cadastre Chaque âme a son prix Joli désastre Partout des ennemis Plus d’altruisme La gueule’ grande ouverte Un euphémisme C’est courir à la perte Dans chaque pays on le sait C’est l’autre qui sent mauvais Demain sera un monde’ parfait De la part du faux, du vrai Iconoclaste...

Lire la suite

Tout Lâcher

Ce qui compte C’est d’attraper l’onde qui passe Furtive, incisive Fugace L’important C’est d’écouter tout ce qui s’glisse Festif, intuitif Salace Lâcher la prise à contre-courant Lâcher, lâcher prise à bon escient Wo-oh-oh-oh Lâcher, lâcher, lâcher Wo-oh-oh-oh Lâcher, lâcher, lâcher Tout lâcher Ce qu’il faut C’est être bien tout en dedans Léger, allongé Content Mais sans trop Partir plus loin qu’l’humanité Crétin, pédant Égo-centré Lâcher l’morceau, détendre les dents Lâcher, lâcher prise à bon escient Wo-oh-oh-oh Lâcher, lâcher, lâcher Wo-oh-oh-oh Lâcher, lâcher, lâcher Tout lâcher Pas...

Lire la suite

Sordide

Sordide

On voit des gens qui meurent On voit des gens qui tuent On voit des gens qui pleurent Tant de gens s’habituent On voit des gens qui tirent Sur des cibles mouvantes Est-ce le sang qui attire Ou l’envie d’épouvante C’est le choix de chaque voix C’est le choix de toi de moi Qui veut le voir verra C’est là que blesse’ le bât Moi je suis apatride De ces visions sordides Sordide, sordide, sordide On voit des gens tout seuls On voit des gens qui crient On comprend ceux qui veulent S’en sortir à tout prix On voit des gens qui naissent Dans des pays conquis Par l’abus la bassesse La hantise et...

Lire la suite

Allons Au Rendez-vous

Allons, allons Où allons, allons-nous Allons, allons Allons au rendez-vous Volons, volons À deux allons au bout Voulons, voulons De l’amour avant tout Qui sait de quoi Demain qui ou qu’est-ce Et pourquoi pas L’union et la liesse Mais pour qui quand Qui connaît l’adresse À chaque instant Le venir se dresse Tic tac tic tic pas de toc Allons, allons Où allons, allons-nous Allons, allons Allons au rendez-vous Volons, volons À deux allons au bout Voulons, voulons De l’amour avant tout Vouloir, pouvoir Où est la faiblesse Voir et avoir Mais qui que quoi qu’est-ce À quand pourquoi Attendre une date...

Lire la suite

Le Plein D’amour

Le verre cassé se ramasse à la pelle Un coup d’balai et il n’y paraît plus L’artère blessée n’répond plus à l’appel Et le reste du monde’ vit chaque jour en surplus Merci pour les pensées, les amis Le plein d’amour porte ses fruits Il adoucit un peu la nuit Une seconde, tout se joue, tout est dit Offert à tous, personne ne choisit Non, pas de gêne, merci tout est permis On attend, on attend, pendant dix jours en sursis Merci pour les pensées, les amis Le plein d’amour porte ses fruits Il adoucit un peu la nuit La crème’ bronzante,’ c’est du fun, c’est du plus Parfois ça mène’ droit à...

Lire la suite

Inadapté

Inadapté

À côté de la plaque Tectonique en un clic Le sang chaud qui débarque La panse anesthésique Don Quichotte en espèce De voie disparition Trou perdu dans la dèche Sans idée d’audition Allez, allez, allez, allez Inadapté Les images d’archives Volent à la dérive Inadapté Dur à l’endurance Où être en présence Dans la clarté Inadapté Consulte’ la FAQ Reste toujours un hic À plat, batteries, accus C’est la marque’ qui fabrique Les bibelots antiques Dansent à l’unisson On connaît la musique On r’fait pas la chanson Chantez, chantez, chantez, chantez Inadapté Les images d’archives Volent à la dérive...

Lire la suite

La Valise

J’ouvre la valise, je prends les chaussettes J’enfile une aiguille dans la moulinette Et j’pique et j’pique et j’couds Et j’brode sur le mois d’août Et j’pique et j’pique et j’couds Sous le soleil du mois d’août Juillet, dit Biquet, faut faire la valise Regarde ce paquet, y’a que des friandises Et j’mange et j’mange et j’bois Du champagne au mois d’août Et j’mange et j’mange et j’bois Sous le soleil du mois d’août Mais quoi qu’on en dise, quoi qu’en pense le vous Oh je prends la valise – hum – et je mets les bouts Et j’dors et j’dors et j’rêve Dans les nuits du mois d’août Et...

Lire la suite

Dormir Dans Mon Lit

COUPLET 1 Ça fait quarante-huit heures que je suis dans le train Arrêt pipi, oh oui, je m’en lave les mains La reprise dans les côtes c’est bon ça fait du bien Y’a pas le feu au lac il fera nuit demain Reste donc avec nous on descend dans la boîte Tu verras à la longue c’est bon même si c’est moite Les silhouettes hululent au milieu de la nuit Tu s’ras le roi des king come on si tu nous suis REFRAIN En fait, Amin, c’est pas mon dada Les mâts de cocagne ne sont pas pour moi À bas tous ceux qui veulent le pouvoir Dormir dans mon lit c’est mon seul vouloir Dormir – Oh oui dormir Dormir...

Lire la suite

Je N’attends Rien

Je N’attends Rien

Je n’attends rien Ni de toi ni du destin Pas un mot pas un geste Je m’en remets aux enfers Pour digérer l’indigeste Je n’attends rien Ni trêve ni mensonge Enfoui sous l’éboulis Le vieux rêve est un songe Tombé du haut du nid Je n’attends rien Je ne respire plus demain Je n’attends rien Je n’attends plus rien Je n’attends rien C’est le vide le repaire Pour mourir comme les loups Tout n’est que pluie et poussière Étranglement, croix et clous Je n’attends rien Je ne respire plus demain Je n’attends rien Je n’attends plus rien Retourne à la source Quand le fleuve n’est que rivière Sans...

Lire la suite

Des Trous Dans La Tête

Des Trous Dans La Tête

Des trous dans la tête Faut qu’tu femme-de-ménage Les viscères en poussière De l’animal en cage Une odeur de désordre Empoisonne l’atmosphère Autour du cou une corde Entre ciel et terre Qu’est-ce qui t’attire dans le vide Qu’est-ce qui te pousse, te déchire Tout est pourtant si lumineux Tu pourrais vivre encore un peu plus vieux Des trous dans la tête La pagaille à l’étage Supérieur dévasté Les neurones en otage Assoiffé d’émotions Forcené ombragé Les ondes en ébullition Sans cesse insinuées Qu’est-ce qui t’attire dans le vide Qu’est-ce qui te pousse, te déchire Tout est pourtant si lumineux...

Lire la suite

Le Beurre Est Lourd

Le Beurre Est Lourd

L’atmosphère est moite Y’a la feuille qui colle Il va y avoir c’est sûr Des pertes et des profits Il y’a ceux qui boitent Qui traînent la patte molle Y’a ceux qui murmurent Qui trompettent à l’abri On n’est pas sourds Ti ta ta ta – Ti ta ta ti Le beurre est lourd Ti ta ta ta – Ta ta ti ti Le beurre est lourd La polémique s’affole Au dessert ça glace La conjoncture pitude C’est le stress qui oppresse Les promesses s’envolent Les abeilles s’agacent Ça baisse l’altitude Tiens prends ça dans les fesses Le compte à rebours Ti ta ta ta – Ti ta ta ti… Ça fleure bon...

Lire la suite

Tout Nu

Tout Nu

Petit à petit On tombe tout nu Des nues Pauvre ange ingénu Génie perdu Dilapidé Fou du monde qui s’évertue À défendre morale et vertu Mais seul au monde n’a qu’un temps Ne dure pas plus d’un printemps La solitude prend le pas On s’abat on ne se bat plus Une fois tombé des nues Tout nu Passent le temps, les ans Pèsent les années Petit à petit On reprend le dessus On mue On remonte aux nues Sur la grande avenue Champs Élysées On a compris la vie Tout est là, compris dans le prix L’amour, la mort, les petites vertus Les vers qui tuent, l’ignominie L’idiot maxi, le bon qui part Le con qui reste...

Lire la suite

Ça Arrache

C’est comme un moitié sourd Et aveugle Qui court avec les taureaux À Pampelune Ça arra-ache ! Comme un bon président République Qui maîtrise un singe fou En public Ça arra-ache ! Une voiture formule one Qui percute Le poteau d’un ring de boxe Uppercut Ça arra-ache ! Arrache, arrache, arrache Arrache tout, à la hache – Aïe ! Arrache, arrache, arrache Arrach’tec – Aïe ! Le premier triple loops Qui décolle Le péroné à genoux Malléole Ça arra-ache ! Une vue imprenable Sur l’essieu Avec les deux culbuteurs Au milieu Ça arra-ache !   © 2016 Jean-Marc Lagniel...

Lire la suite

La Fête Incontournable

J’suis au point pour la fête des mères J’ai mon collier d’citrouille Sûr elle va en écraser une Ça tombe bien j’avais plus une thune J’ai ma carte de Saint-Valentin C’est marqué «Je t’aime pour la vie Plus qu’hier mais moins que demain» Ça tombe bien j’ai pas d’alibi Aujourd’hui c’est la fête Incontournable Moi j’préfèr’ cell’ du sam’di Vas-y gard’ tes chaussettes Mais s’il te plaît Enlèv’ tes bigoudis C’est le trente-et-un Halloween J’ai mon masque de nouilles Si j’te fais peur, bébé, faut l’dire Ça tombe mal j’voulais Sœur Sourire J’ai l’cadeau pour ton p’tit Noël Comm’ quoi je peux te la...

Lire la suite

Traducteur

Les arbres m’ont renvoyé Des propos de feuilles sensées Un nuage m’a dessiné L’avenir en pointillés Je n’invente rien Je ne fais qu’attraper Les images qui passent Sages ou pas, je les amasse Fil conducteur sans permis Traducteur Le chevreuil m’a raconté La vie de ses ancêtres Est venu un sanglier Labourer sous ma fenêtre Je n’invente rien Je ne fais qu’écouter Les mots qui s’’immiscent Glissent entre les interstices Fil conducteur sans permis Traducteur Un pied entre deux chaises La tête entremet fraise Les joues bonbon fluo Je joue à quiproquo Je n’y suis pour rien Quels que...

Lire la suite

L’art À La Sauvette

Les images passent et ressassent Le passé instantané Le présent oublié Les images fusent et diffusent L’action à venir L’urgence à créer De l’art à la sauvette L’art à la sauvette L’art à la sauvette Entre porte et fenêtre Transporte la quête Du futur à inclure Au clocher qui résonne Comme un maître aux normes De l’immoralité Au cœur de la tempête L’art à la sauvette Évacue les accus Accuse les fous Libère les flous Tu te goures ou tu gagnes Tant que tu te magnes Ne pas tergiverser Pas d’escampette L’art à la sauvette C’est le mieux du moins pire Quand trop de plein t’inspire Il faut que tu...

Lire la suite

À Force

À force de suffisance La force ne tente plus À force d’indifférence La farce prend le dessus À force de faiblesse Le filin se dénude À flouer la sagesse Le triangle se bermude Passe d’armes, loucedé Ne dis rien, ferme les yeux La haine est dans le pré Bien l’bonjour aux aïeux À force de forcer Le fard s’insinue La gueule enfarinée Le soldat inconnu À force d’équivoques Les pires des sens à sang À feu la belle époque Des rebelles, des manants Les biceps en acier Tu te tais, tu t’assieds Au grand jeu d’ignorer Gratté, bingo, gagné À force et à force À force de forcer À force À force Forçat...

Lire la suite

Félicité

Félicité

Félicité, rare beauté Oserai-je te regarder Au rouge du soleil levant Tu m’en montreras tant Insolite impromptue Ingénue dans la clarté Merveilleuse apparue Le sourire écarquillé Félicité Entre le bleu nuit, le parme et l’indigo Qui choisit, qui dit go À chaque espérance sa jouissance Belle élégance Chaplin, Edna Purviance Le kid a pris la route Vers sa destinée Félicité Félicité douce amie Où es-tu verte prairie Ouvre-moi tes bras nacrés Viens me colorer D’une humeur fanfaronne Gai-luron-luronne Au son d’un nuancier Pantone ou ben-day Félicité   © 2015 Jean-Marc Lagniel...

Lire la suite

Château De Sable, Château De Cartes

Tout en haut du château Les meurtrières Laissent croire que la guerre C’était hier Tout en haut du donjon Flotte la bannière Vois le sang sur l’écusson Tout comme hier Le pont levis s’est levé Des cris se sont élevés Terrées au fond d’un cachot Des femmes pleurent sans dire mot Château de sable Est-ce raisonnable Château de cartes L’Homme à abattre Dans les douves l’eau croupit Sur la misère Mutilés pauvres et bannis C’était hier Un enfant monte au créneau Tout ébahi Horizon rien de nouveau C’est aujourd’hui Château de sable Est-ce acceptable Château de cartes L’Homme à abattre Château de...

Lire la suite

Âme Ma Soeur Âme

Âme ma soeur âme Lorsque tes vagues viennent mourir Sur le rivage éteint des sourires Je ne sais plus où t’accrocher Dans le vide ou l’éternité Âme ma soeur âme Toi la sereine je prends ta peine Nous deux on est de la même veine Unis dans la félicité Qu’un rien peut vite égratigner Que tes quatre volontés soient faites Entre la peur et la colère De la joie jusqu’à la tristesse Qu’une larme salvatrice Coule sur ma joue sèche De ses baisers Âme ma soeur âme Où est passée l’envie de folies Quand sur les flots de nos interdits On se noyait dans l’allégresse Jusqu’à mourir sous les caresses Âme...

Lire la suite

Saperlipopette

Saperlipopette

J’ai perdu mes nerfs J’ai perdu la guerre J’ai la bande dessinée En poussière Moisi, carbonisé Dame Nation m’a mis en enfer Ça perd le Popeye Saperlipopette Tintin pour la Lune La clé d’ut tourne en sol L’où donc qu’tu l’as mis Le trésor avec la came J’ai perdu mes bijoux J’me casse la fiole à genoux J’ai des albumines en stock Archi bal de minuit L’ado crame au whisky Le sentiment y est-y ? Un peu plus à l’ouest Ça paume le Nestor Saperlipopette Que le grand fric me défroque J’vais aller me produire à l’Alcazar Marcher sur la dune équivoque Un trou d’air et jaillira l’or noir J’ai perdu mes...

Lire la suite

Destructeur

Destructeur

Dans le congélateur Les poissons meurent Le poids des ans En fait des kilos Les kilowattheures sont bouchés À l’extrême, à l’émeri L’ennemi rôde Pâle et blême À l’extrême, je ris Destructeur Le contrat est signé Paragraphes soignés L’épitaphe à fleur de peau Pots de fleurs alignés Un point c’est clou, tombe le rideau Un paraphe suffit L’ennemi frôle Scrutateur Suprême rôle Destructeur Tout avait bien commencé Ainsi semblait-il La mer s’est retirée Danse le fossile Prisonnier dans la glace liquide Incarcéré, livide Englouti, figé Entre la ventrèche La viande fraîche Désincarné...

Lire la suite

Bonne Nuit Les Gentils

Bonne nuit les gentils Le marchand de rêves est passé T’as été sage V’là une image T’auras des étoiles à gratter Perdu pas grave Demain la chance Va te narguer Bonne nuit les gentils J’te joue d’la flûte sur un nuage T’as bien voté Bien consommé Toujours un cadeau pour autruche Enfoui dans l’sable Mets-toi à table Tu vas craquer Pimprenelle et gueule de bois Repasse-moi la camomille Il faut du rêve aux abois Pour s’enfiler dans la file Bonne nuit Bonne nuit Bonne nuit Les gentils Bonne nuit les gentils Lâche-toi achète à plein feu Un peu de sang C’est pas méchant Prends ton phone et ferme...

Lire la suite

La Raison Du Plus Fou

Plus sombre que la nuit Plus triste que l’oubli Plus froid que l’agonie Plus fou que la folie Plus fourbe que l’offense Plus sourd que le silence Plus fort que la violence Plus fou que la démence La raison du plus fou Est au-dessus de tout Plus loin que la limite Plus noir que l’anthracite Plus put’ que l’hypocrite Plus fou qu’la dynamite Plus vache que le vice Plus sûr que le supplice Plus sale que la pisse Plus fou que la malice La raison du plus fou Est au-dessus de tout Plus sombre que l’hiver Plus triste que la guerre Plus froid que la misère Plus fou que Lucifer La raison du plus fou...

Lire la suite

À Quoi Bon

Une étoile traverse les nuages Puis une autre et encore une autre Dans l’odeur des fumées d’artifice Comment s’annonce la nouvelle année Entre volonté et sacrifice À quoi bon penser À quoi bon À quoi, à quoi, à quoi À quoi, à quoi bon À quoi, à quoi, à quoi À quoi, à quoi… bon Le temps qui passe et repasse est un leurre Tout n’est que saisons programmées Nouvel an, allons-y, là c’est l’heure Comme si le monde allait soudain chanter Entre le plaisir et le labeur À quoi bon rêver À quoi bon À quoi, à quoi, à quoi À quoi, à quoi bon À quoi, à quoi, à quoi À quoi, à quoi… bon...

Lire la suite

Entre Force Et Nature

Entre force et nature Les blés sont coupés Ils sont matures Et l’herbe folle repousse déjà Surgit encore Vivace Chacun suit sa trace Et remplit sa tâche De la meilleure façon Après réflexion Jaillissement de lumière Ou aire d’apaisement Dialogue avec le ciel Ou colère de volcan Le cœur bat Dans la poitrine du petit corps Entre ses deux pieds posés Sur l’énorme terre Et une tête épicée Frôlant l’immensité de l’Univers Cette odeur est si belle Et ce bruit est si doux Siphonné de douleur Allumé de sensations L’œil perce l’esprit Qui a pris le temps De mettre à l’abri L’âme de l’innocent...

Lire la suite

Ventilateur

Ventilateur

Il fait chaud Canicule Ventilateur Le moteur En surchauffe Carburateur Assoiffé Noctambule Séducteur Tout desséché Position off Manipulateur Trop de chaleur Brûle à l’intérieur Au feu les sapeurs Vite un extincteur Allô docteur Le ronron Tourne en rond Ventilateur Allongé Prêt à tout Tout en sueur Un tatouage Une flèche Dans le cœur Ego trip Pas d’erreur C’est meilleur Trop de chaleur Brûle à l’intérieur Au feu les sapeurs Vite un extincteur Éteins c’est l’heure   © 2013 Jean-Marc...

Lire la suite

Pollueur Man

Pollueur Man

Aux anti-héros le pouvoir Le droit d’agir En boîte de sourdine Pont d’or ouvre-toi Toute la bonté divine Vit toujours hors-la-loi Hors de moi Hors de toi Horde sauvage Allez, vas-y, ravage Pollueur Man Ravage, ravage Pollueur Man Ravage À bas les incorruptibles Pauvre cinéma Effets spéciaux obligent Le poison mord à l’appât Au fond des paquebots Les vieux rats s’amochent Pour une part du gruyère Des trous dans la caboche C’est moche Allez, vas-y, rabâche Pollueur Man Ravage, ravage Pollueur Man Ravage Superwoman n’a plus la gnaque Elle craint les enfants Une abeille lisse ses pattes Sous les...

Lire la suite

Comme Des Chiens Fous

Comme Des Chiens Fous

La tête dans les étoiles D’un ciel où tout est permis L’avenir tisse sa toile Dans l’action jusqu’au bout Comme des chiens fous Des chiens fous La bave au coin du sourire Toujours prêts à croquer l’ennui La cavalcade qui inspire L’envie de jouer à tout Comme des chiens fous Des chiens fous Il n’est de mur qui arrête Ni de raison qui dirige La fougue qui surgit des êtres En brûlant les tabous Pour tous ces chiens fous Ces chiens fous Courir, agir, sentir N’avoir que du verbe en tête Gueuler, mordre ou périr Sans maître ni gourou Comme des chiens fous Des chiens fous Assoiffés de délire Au...

Lire la suite

Smurfer Chez Les Papous

J’aurais aimé être eau courante Dans l’affaire antécédente Au parfait état des lieux J’aurais coulé ô sacrifice Sur le plancher sous les cuisses Pour découvrir son petit jeu Et maintenant c’est trop-trop tard Les bêtes sont à l’abattoir Et on a bu le dernier café J’ai fait l’erreur je suis fautif Mais j’en avais par dessus les tifs Alors j’l’ai envoyée smurfer Smurfer – Chez les Grecs Smurfer – À la Mecque Smurfer chez les Papous Smurfer n’importe où Smurfer – Chez les Grecs Smurfer – À la Mecque Smurfer chez les Papous Smurfer n’importe où Smurfer – Chez les...

Lire la suite

Tout Mon Temps

Tout mon temps s’est fait manger Cannibales assoiffés Jamais rien ne les dérange Accrocs rassasiés Tout mon temps s’est fait la malle Dissolu que dalle Faut assumer le sommier Les allers-retours fatals Avec le temps Va tout revient La brise, l’écume L’air malin À chaque révolution Les mêmes questions Tout mon temps s’est fait bouffer Enfants et bébés Incisives canines L’ogre a tout croqué Tout mon temps s’est fait la paire En fumée dans les airs Chewing-gum mâché Boule de gomme, mystère Avec le temps Va tout revient La brise, l’écume L’air malin À chaque question Les mêmes solutions   ©...

Lire la suite

Un Arbre Pour Deux

One – Three – Four – Two Un arbre pour deux Four – Three – Two – One Pour toi et moi One – Three – Four – Two Un arbre pour deux Three – Four – Two – One C’est trop peu parfois Chacun son nid et ses racines Tronc commun coule la résine Effeuille mon cœur, monte la sève J’avais les dents, t’étais la fève One – Three – Four – Two Un arbre pour deux Four – Three – Two – One Pour toi et moi One – Three – Four – Two Un arbre pour deux Three – Four – Two –...

Lire la suite

Dominant, Dominé

Dominant, Dominé

J’aime bien Quand tu prends les choses en main J’aime moins Quand tu te la joues passive Ça me plaît Quand tu appuies sur replay Y’a un mais Quand tu enclenches l’esquive J’aime trop Quand tu montes la sono C’est zéro Quand tu zappes en défensive Oui j’adore Lorsque tu me chantes «encore» C’est moins fort Le delete en leitmotiv Dominant, dominé À chacun son tour Double jeu, double effet C’est le choix de l’amour Tu assures Pour le stupre et la luxure C’est moins sûr Quand tu te places en fautive C’est parfait Quand tu coches la case OK Imparfait Si tu ris quand je salive Dominant, dominé On...

Lire la suite

Rien

Rien

Peut-être je m’endors Pour la dernière fois Demain je serai mort Et j’aurai froid Mais soudain j’éternue Une fée apparaît Me dit pari tenu J’exauce tous tes souhaits Rien, rien, rien Non-non rien oh rien Rien, rien, rien Non-non je n’veux rien Déjà sur le parvis Pour choisir un chemin Enfer ou paradis Lequel sera mien ? Un joli saint se presse Pas vraiment de pierre Me dit tu as le choix Le ciel ou la terre – oh ! Rien, rien, rien Non-non rien oh rien Rien, rien, rien Non-non je n’veux rien Peut-être je m’endors Pour la dernière fois Demain je serai mort Et j’aurai froid   © 2012...

Lire la suite

Les Yeux Au Ciel

Les Yeux Au Ciel

Les idées en l’air La tête à l’envers Flou existentiel Les yeux au ciel Le cœur étourdi Dégoût du non-dit Odeur pestilentielle Les yeux au ciel Un sentiment qui casse Un regard qui se lasse Un geste qui agace Un ange passe Les mots d’un ami Les choix de sa vie L’annonce officielle Les yeux au ciel Action légitime Sentiment intime Plus de potentiel Les yeux au ciel Un plan de mélasse Un sourire qui tracasse L’ombre d’une carcasse Un ange trépasse Les yeux au ciel Les yeux au ciel…   © 2012 Jean-Marc Lagniel...

Lire la suite

Les Images

Les images s’embrouillent Y’a plus d’son, plus d’contexte Les visages se dérouillent Les lèvres disent leur texte Les images défilent On n’en fait qu’à sa tête Le ralenti se faufile Y’avait pas pénalty peut-être ? {Refrain:} Les images s’expriment Juste de par elles-mêmes Allons ce n’est pas un crime Si ce sont celles que tout le monde aime Les images s’enchaînent L’actu est au taquet Mais bonsoir, pas d’veine Fallait bien trouver un sujet Les images enivrent L’esprit qui paraît Pour que toujours arrive Le nec du plus que parfait {Refrain} Les images diffusent Du rire et des larmes Mais à...

Lire la suite

Des Mille Ou Des Cents

Au détour d’un chemin J’ai rencontré Mickey Qui m’a dit ce matin Tout est cool et OK Je lui ai dit très bien Et puis sans paniquer À tous les p’tits lapins Je l’ai communiqué Personne ne fera tintin Du plaisir divin Personne ne sortira sans Des mille ou des cents Et juste un peu plus loin Là j’ai croisé Pluto Qui m’a dit à plus tard J’amèn’rai mon plumeau Je lui ai dit yes d’ac’ Et comme je suis serviable J’ai prévenu les Duck Picsou, Daffy, Donald Personne ne fera tintin Du plaisir divin Personne ne sortira sans Des mille ou des cents Le même après-midi Bugs est v’nu m’invité On a r’trouvé...

Lire la suite

Alors Cirque

Le temps passe On se délasse J’ai du Bashung Dans mon I-pod La vérité salace À force, ça lasse Y’a du chewing-gum Dans les électrodes Arrivé à la limite Je zappe ou je prends la fuite Y’a des morts dans les hôpitaux Des survivants sous le chapiteau Alors cirque Alors cirque Tous les numéros sont saugrenus Alors cirque Alors cirque L’applaudimètre est au menu Au moindre espace Surgit la carapace Faut gérer l’I-Tune Dans les antipodes On s’escrime on s’agace Mais faut laisser la place Au désir, à l’amertume Au colosse de Rhodes Arrivé à la limite J’actionne ou je prends la fuite Y’a du bruit...

Lire la suite

Toujours La Nuit

Qui a peur d’elle Verra les fantômes L’envahir Qui la connaît Sentira son souffle Le saisir Et lui montrer Le plaisir Mais personne ne sera le même S’il sait Ne pas dormir Elle te fera connaître La souffrance Quand on l’attend Débordant d’impatience Et qu’il n’y a qu’elle Qui te tienne compagnie Et qu’il n’y a qu’elle Qui te tienne compagnie Mais personne ne sera le même S’il sait Ne pas dormir Pour certains, c’est l’ennui Pour d’autres, c’est l’amie Mais toujours, c’est la nuit C’est la nuit   © 2012 Jean-Marc Lagniel...

Lire la suite

J’en Appelle Aux Âmes

J’en Appelle Aux Âmes

J’en appelle aux âmes qui m’entourent Pour m’apporter leur soutien En cas de besoin Quand le vide devient lourd J’en appelle aux âmes qui m’entourent Juste pour me dire ô combien Je peux faire du bien Apporter un peu d’amour Dans les alentours Où je ne suis plus rien Par quoi suis-je animé ? Par ce destin Qui m’isole Encore Et toujours Un ami répond et m’interpelle Mais ai-je encore des amis Je crois que je fuis Tout paraît superficiel J’en appelle aux âmes de sagesse Juste pour me dire s’il existe Un autre clown triste Au bout de la même laisse Au même parcours Qui ne mène à plus rien...

Lire la suite

Paire Gagnante

La sueur coule Ma chemise colle Je reste cool J’ouvre mon col Il n’y a pas foule Juste une folle Qui se défoule Qui batifole Full de dames Parlez-vous ? Brelan de rois Perdu tout La musique soul Oscille en sol Mais elle est saoule À même le sol Juste sous la boule ça c’est du bol Et j’suis maboul De ses guiboles Paire gagnante Hum-hum Paire gagnante Oh-oh   © 2011 Jean-Marc Lagniel  

Lire la suite

La Transparence

Plus on avance Et plus on voit Ce que l’un fait Ce que l’autre ne fait pas Celui qui se paye La part du gâteau Celui qui se fraye Un chemin sur ton dos La transparence La transparence À chacun son travail Et vaille que vaille À chacun son vouloir Chacun son savoir La tolérance La transparence Plus on avance Et plus on sait Ce qu’il faudrait être Chaque jour est un pas Vers l’avenir, Un fameux devenir Et vaille que vaille Seul l’amour est sans faille Jamais je n’oublierai Tout ce qui s’est passé Avant, pendant, après, À toujours à jamais La transparence La transparence Vers l’avenir, Un...

Lire la suite

Une Minute De Plaisir

C’est pas la peine de dire pour qui Ça sert à rien d’être assouvi Y’a pas d’raison de lire l’avenir Un jour ou l’autre, il faut en finir C’est pas la peine de s’enliser Dans un pseudo passé-recomposé Rien de tel que de pouvoir s’offrir Rien qu’une minute de plaisir Une minute (papillon) De plaisir Allez, valsez, les troublions Tous les mordus de l’information Y’a pas de raison, faut qu’on respire C’est à la fête que l’on aspire Allez, virevoltez les papillons De l’abstinence, du noir désir La pertinence est dans l’action Juste pour une minute de plaisir Une minute (moussaillon) De plaisir...

Lire la suite

Respire

Un parfum de scandale En odeur de sainteté L’avenir est un animal Qui flaire le passé À force d’inhaler L’entourage à profusion Ça finit par altérer La condition des poumons Respire Soupire Aux idéaux Transpire Aspire À un monde nouveau – musical – L’arôme est au point Ça sent bon le profit Vas-y, hume le bien Consomme et sois béni Un parfum de scandale En odeur de sainteté L’avenir est un animal Qui flaire le passé Respire Soupire Aux idéaux Transpire Aspire À un monde nouveau   © 2011 Jean-Marc Lagniel...

Lire la suite

Image Arrêtée

Le cerveau qui se vide Le souffle court Tout se mélange À court de vie Le temps qui court Tombe dans le vide Image arrêtée Sur le néant Improductif Amour inactif Amicalement pauvre Pauvre présent – musical – Puissances du bonheur Trésors de la terre Souffles de chaleur Instances de l’Univers Entrez en moi Et transpirez Au plus profond M’illuminer – musical – Le temps qui court Tombe dans le vide Image arrêtée Sur le néant Puissances du bonheur Trésors de la terre Souffles de chaleur Instances de l’Univers Illuminez-moi… Image arrêtée   © 2011 Jean-Marc...

Lire la suite

Atterrissage Forcé

Boule de miel encyclopédique Arrive au cœur du fiel, emblématique À l’abri des regards critiques Dans l’abscons, avec sa propre logique Terminal one C’est bon, j’atterris Je traverse la douane Bienvenue au pays Carambolage incertain Les infos s’enflamment, psychédéliques Il n’est plus de soir ni de matin Où l’inspiration ne réplique Terminal B Toujours en transit Les doigts dans le nez C’est l’air qui plébiscite Atterrissage Forcé Atterrissage Forcé Atterrissage...

Lire la suite

Je Suis Deux

Je suis deux Ma tête et mon corps Et chacun joue son jeu S’entête ou est d’accord Je suis deux Mon moi et mon émoi Le physique l’intellect Le bien-sûr, le peut-être Y’a du noir, y’a du blanc Y’a des ans, des instants Y’a l’envie, y’a l’amour Y’a l’oubli, les détours Il y a les deux Ensemble ou ailleurs Y’a toujours pire Et sans doute meilleur Tout ce qui vient D’où l’on naît Tout ce qui fait Que l’on est Je suis deux Ma tête et mon corps Et chacun joue son jeu S’entête ou est d’accord Je suis deux Mon moi et mon émoi Le physique l’intellect Le bien-sûr, le peut-être   © 2011 Jean-Marc...

Lire la suite