Émotions

Ma Bonne Humeur C’est Toi

Tu as toujours un truc à rireJamais du toc, jamais maudireTout en échange et en chansonsPassent les anges et les saisons Entre Verlaine et PicassoPrévert, Matisse, Arthur RimbaudC’est que d’l’amour philosophiePasse la vie en poésie Chaque pause apothéose Tu me combles de bonheurTu me combles de joieChaque fois comme à toute heureMa bonne humeur c’est toiCh’pap tip tap ch’tip tap tèreCh’pap tip tap ch’tip tip ptap ptère Quand tu me contes tes penséesJ’ai l’impression de voir passerLe même fil de mon histoirePortée par un nouvel espoir Celui qui t’appartient, uniquePuisque tu as ce feu...

Lire la suite

Demain N’existe Pas

Demain n’existe pasÀ chaque jour suffit sa joieOn se contente d’un sourireLorsque l’on n’a pas d’avenir Demain seras-tu làOn le sait bien, on ne sait pasMais dans mes yeux tu restes un roiMon soleil sera toujours toi Même si demain n’existe pasCe que l’on a réaliséEnsemble va toujours existerLa vie est en nousMais les histoires de demainS’écriront avec d’autres mainsCe seront celles de nos enfantsDevenus forts, devenus grandsLa vie est à nous Demain je ne sais pasSi mes larmes pourront cesserDe couler mais tu sais j’auraiCette force, celle que tu m’as donnée Mon cœur n’oubliera pasTout cet...

Lire la suite

Toujours Là

Je me lance oui je l’avoueJe suis fierTa présence fut si belle, une aubaine Bien sûr, c’est dur, oh ! pour la vieChaque jour je te revois si jolie Alors je veux chanter pour toiQue tu vives à travers ma voixToujours là, toujours làEn nous Tu nous manques encore’ toujoursNos cœurs saignentJour et nuit à l’infini comme on t’aime Bon an, mal an, on reste en vieMais jamais, oh non jamais, on t’oublie Alors je veux chanter pour toiQue tu vives à travers ma voixToujours là, toujours làEn nous Au-delà de la tristesse, bien au-delàOn garde ta jeunesse à chaque pasPas après pas Alors je veux chanter...

Lire la suite

L’amour Sombre

L’amour Sombre

Sombres sont les ombres Qui se glissent en coulisse À l’insu du bonheur Entrevu Entre les interstices Jusqu’au précipice Où l’amour sombre Comme prévu On les compte en nombre Les indices, les prémices Qui nous montrent haut les cœurs In situ Les paroles qui glissent Où tout devient lisse Quand l’amour sombre Impromptu Sombres sont les heures Qui passent en préjudices En brûlant notre honneur Corrompu Que les coups férissent Que justice’ fleurisse Si l’amour sombre Dans les nues Si l’amour sombre L’amour sombre   © 2020 Jean-Marc Lagniel...

Lire la suite

Triste

Triste

Les idées noires qui persistent L’envie de rien qu’personne n’insiste Triste Le spleen qui glisse sur la piste Le blues qui joue les extrémistes Triste La réflexion plus qu’alarmiste Les déductions un peu simplistes Triste La solitude du cycliste La mélancolie du pianiste Triste Je suis triste Je ne pleure’ même plus mes larmes se désistent J’ai plus c’qui lui a plu pauvre fantaisiste Mais réaliste Bien triste Si triste La révérence de l’artiste Pris tout de court à l’improviste Triste Pas même’ la gouaille’ d’un anarchiste Comme un frère Jacques bien fataliste Triste Seul dans ce monde’...

Lire la suite

Tu Es Là Tu Le Sais

Tu Es Là Tu Le Sais

Dans le vol d’un papillon Dans les ombres sur la maison Dans les fruits des quatre saisons Dans nos cœurs à l’unisson C’est la vie qui dit qui est Tu es là tu le sais Tu es là tu le sais Ici toujours à jamais Tu es là tu le sais Au creux d’une noix qui pousse Chez l’enfant et son nounours Lorsque le champagne mousse Sur la liste pour les courses C’est ainsi écrit en vrai Tu es là tu le sais Tu es là tu le sais Ici toujours à jamais Tu es là tu le sais Quand l’amour se tait Que plus rien n’est programmé Ce qui apparaît C’est l’ultime vérité Dans les ailes d’un papillon Au cœur de mes...

Lire la suite

Est-ce Une Dame

C’est drôle ce plaisir de retrouver sourires Comme une connivence’ malgré si longue absence C’est drôle cet émoi d’entendre chaude voix Si longtemps disparue pourtant si bien connue Est-ce une dame Est-ce une sœur C’est une flamme Réchauffe-cœur Bizarre cette envie d’entendre sonnerie Pour qu’un petit message’ devienne heureux présage Bizarre’ nouvelle fois revivre l’autrefois Ce souvenir passé enfoui au cœur cassé Est-ce une dame Est-ce une amie C’est une flamme Réchauffe-vie Pa-papa papa-pa-pa Pa-papa papa-pa-pa Pa-papa papa-papapa-pa-pa Subtil est ce désir de mélanger les rires Et qui...

Lire la suite

Pour Toi Papa

Tu es parti un soir d’été Sans mêm’ nous prévenir Tu as laissé en souvenir Ton rire et ta bonté Les jours passés auprès de toi Remplis de tant d’amour Sont dans mon cœur, encore, toujours Tu es ancré en moi Et jamais, jamais je n’t’oublierai Oh Papa Oui tu es dans mes pensées Mon cœur a tant besoin de toi Maintenant tu n’es plus là Mais ne t’en fais pas La vie je vais la prolonger Pour toi Papa Toi qui aimais voir les amis En fête autour de toi Tu leur offrais chaleur et joie À peine sans un merci Mais quand l’acier s’entrechoquait Tu riais aux éclats Tes yeux brillaient remplis de joie...

Lire la suite

Quand Le Partir À Fait Son Choix

Quand Le Partir À Fait Son Choix

Bien sûr son père et sa mère Son vieil ami le plus cher Sa femme’ pendant vingt années Pire’ son enfant, son bébé Son chien, chaque jour fidèle L’amour qui fond, bât de l’aile Son idole assassinée Un peuple happé, décimé Quand le partir a fait son choix On ne s’en remet pas On vit avec Le souvenir est toujours là Quand le partir a fait son choix On vit avec On vit avec Bien sûr grand-père et grand-mère Un pauvre bougre en misère Son oncle’ sa tante’ bien aimée Son deux, sa vie, sa moitié Son chat chaque’ jour caressé L’amour qui part en fumée Ses yeux, sa bouche’, son sourire Sa vraie raison...

Lire la suite

Dans La Vie

Ce que je sais C’est qu’il faut avoir confiance Dans la vie C’est qu’il faut lui faire honneur Bien sûr c’est vrai On traverse des souffrances Dans la vie La terre’ tremble le ciel pleure On vibre et on subit Mais tous les matins Je me lève avec le sourire Je pose mon chagrin Pour une nouvelle envie de vivre Personne ne peut prévenir Le départ imminent Jusqu’à quel âge va vieillir Son âme sœur son enfant Son enfant J’ai tant aimé Sa présence son amour Dans la vie Partagée si fort ensemble Je dis merci À la chance d’avoir vu Dans ma vie À quoi le bonheur ressemble Jusqu’au bout de la nuit Et...

Lire la suite

Authentique

Malgré toutes les suppliques Le savoir les recettes Les avis les critiques Tu es resté bien au sec Authentique Malgré toutes les polémiques Les discours et l’affect Le devoir qui fabrique Tu es toujours toi impec Authentique Il s’en est fallu de peu que l’on te pique Le fond de ton âme dans des voies opaques Mais comme quand tu cherchais les œufs de Pâques Tu as eu le bon ton de rester stoïque Authentique Authentique Authentique Juste authentique Au-delà des p’tites combines Des pourquoi des peut-être Tu suis ta voie divine Que ta belle âme respecte Authentique Au-delà des Messalines Que le...

Lire la suite

Coulent Tes Larmes

Quand l’émotion te remplit le corps Qu’il n’y a plus de place pour encore Quand ton cœur au plus profond se noue C’est de l’eau qui te coule sur les joues Trop de tristesse ou trop de bonheur Tout se mélange et tu voudrais t’enfuir Aller courir sur d’autres rivages Là où les vagues n’ont pas de visages Coulent tes larmes Ce n’est pas un drame La vie c’est pas que du Mozart C’est aussi du Wagner Avec ses hélicoptères Qui volent vers la mer Coulent tes larmes Ton cœur se désarme La vie c’est aussi du Gainsbourg Avec ses calembours Sans aller et sans détour Pour n’être que soi-même Quand la...

Lire la suite

Ose

Ose

Quand mon regard, j’avoue, sur vous se pose Un sentiment si doux en moi s’impose Vous transformez en vers toute ma prose Aux pieds de vous mes armes je dépose Puisqu’entre nous, ce soir, rien ne s’oppose Je sens poindre un espoir, je le suppose Pour que le charme, enfin, passe en osmose Si l’on voyait, à deux, la nuit en rose Champagne aidant, bien sûr, sans overdose Bien au-delà de la métempsychose Il suffirait, je crois, de pas grand-chose Pour que nos êtres se métamorphosent Alors si fait, bien fou, je vous propose Soyez ma douce idylle qui dispose Tutoyez-moi, créez l’apothéose Dites-moi...

Lire la suite

Jamais Je Ne L’oublie

Jamais Je Ne L’oublie

Le paysage qui s’offre à sa fenêtre est un ami Chaque jour on le contemple on vit sa vie avec lui J’avoue le mien c’est une chance il n’est jamais d’aucun ennui Il est venu en providence ensemble nous l’avions choisi Il reste comme une présence À mon seul regard aujourd’hui Jamais je ne l’oublie Hier et aujourd’hui Pas un jour de ma vie Jamais je ne l’oublie C’est un océan de feuillage, d’herbe, d’ombrage, de lumière Au-dessus volent des nuages et des rayons de poussière Sauf que parfois, dans les étoiles, faudrait pas voir d’hélicoptères Qui s’en vont vers un autre monde où l’avenir est un...

Lire la suite

Ce Ne Sont Pas Mes Larmes

Ce ne sont pas mes blagues Qui pourront la faire’ sourire On partageait pourtant De bien belles parties de rire Je dois garder raison Repartir en avenir Ce ne sont pas mes larmes Qui la feront revenir Ses lèvres sont figées Elles ne peuvent plus rien dire Ses yeux sont dans l’oubli À part dans mon souvenir Où ils brillent toujours Continuent de me séduire Jamais ne meurt l’amour Et c’est bien peu de le dire Non ce n’est pas la pluie Qui pourra m’anéantir Je garde le soleil De nos envies du désir De voir le chien courir De voir le jardin fleurir En maintenant le cap De voir les enfants...

Lire la suite

Le Vent T’a Dispersée

Tout en haut de la colline Au-dessus du village Là où se trouvent tes racines Le vent t’a dispersée Entre nous, tous tes intimes Ensemble on s’est trouvés Pour ta volonté ultime Le vent t’a emportée Nos yeux se sont mouillés De ton visage, ta beauté Dans nos cœurs à tout jamais Tu vivras sans regret Sans regret Sur cette herbe sèche et rude Maintenant tu reposes Quand on veut la plénitude C’est le vent qui s’impose Toi si proche de la nature De l’instinct animal C’est ton âme qui perdure Par le vent apaisée Nos yeux se sont mouillés De ton visage, ta beauté Dans nos cœurs à tout jamais Tu...

Lire la suite

Une Chanson Sans Je

Une Chanson Sans Je

Nous ne sommes’ pas grand-chose Sauf si l’on vit, l’on ose Sans crainte des dilemmes Tout pour l’apothéose Jusqu’à c’que l’on t’aime Tu sais ce que tu veux Tu n’sais pas c’que tu vaux Tu veux rester toi-même À la grâce d’un Dieu C’est pour ça qu’on t’aime C’est une’ chanson sans je Qui parle de toi Rien que pour toi, sur toi Écoute elle est pour toi C’est une’ chanson sans je Qui parle de toi Rien que pour toi, sur toi Parce’ que le je c’est toi Nous n’avons pas grand-chose À quoi nous raccrocher La famille’ le système Toi t’en as eu ta dose Espérer que l’on t’aime Tu dis c’est pas facile Il...

Lire la suite

C’est L’oubli Ainsi Soit-il

La mansuétude a ses limites Comment pardonner Quand l’apocalypse s’invite Au-delà Tout s’en va Le pernicieux est hypocrite Dans ses deux baskets C’est de la rancœur qui crépite Après ça C’est pourquoi Les questions sont inutiles Pas besoin de guéridon En l’honneur des souvenirs C’est l’oubli ainsi soit-il C’est l’oubli ainsi soit-il Oh-oh oh-oh C’est l’oubli ainsi soit-il Oh-oh oh-oh La soumission est illicite Faut pas déconner Les suppositions qui s’immiscent Désarroi Tu t’en vas La nostalgie se précipite Adieu l’horizon Finis les voyages safaris Aléa L’au-delà Pas question d’être futile...

Lire la suite

Down Down

Down Down

Si tu m’avais choisie par amour On aurait vécu une belle histoire Si tu avais tenu ton discours On aurait grandi, je voulais y croire Drôle’ de trajet Où nous n’avons pas su trouver Un sens à notre destinée Si tu m’avais prise par la main sur le chemin Je t’aurais suivi jusque sur la Lune Mais tu m’as laissée Down down Oui toi tu m’as mise’ down down Mais je ne t’en veux pas Je le savais crois-moi Que j’allais tomber Down down Oui toi tu m’as mise’ down down Non je ne t’en veux pas Je le savais crois-moi Si je t’avais dit que notre amour Comme’ je le sentais, n’allait pas durer Nous...

Lire la suite

Être Un Âne

Être Un Âne

Lundi matin en salle’ de classe École’ Prévert, CM2 L’instit’ au top arrive le regard vicieux Les maths c’est pas le genre’ de tasse pour moi Compter, j’sais pas, j’me noie Et je dérive en peine Bon à rien il me l’a dit plus d’une fois Jamais j’aurai mon bac, je n’le compte’ pas Paraît que j’ai des nouilles dans la caboche Oh non, non, non, dur d’être un âne Être un âne, y’a des jours la vie ça sent le moche Bon à rien il me l’a dit plus d’une fois Jamais j’aurai mon bac, je n’le compte’ pas Paraît que j’ai des nouilles dans la caboche Oh non, non, non, dur d’être un âne Être un âne, y’a des...

Lire la suite

Tous Unis

Tous Unis

Paris, Tunis, Londres, Barcelone On se promène l’été, l’automne Tous les enfants, les femmes et les hommes On se sourit, on aime la vie Soudain le bruit éclate L’horreur saute aux visages Puis pour seul paysage Le sang rouge écarlate Ensemble soyons forts Tous unis Face à la barbarie Tous unis Dans un même pays Celui de la fraternité L’égalité, la liberté Tous unis Même si nous pleurons Tous unis Jamais nous ne plierons Plus forts dans la fraternité L’égalité, la liberté Berlin, Bruxelles, Nice, Stockholm Printemps, hiver, on chante, on fredonne C’est d’la musique’, de l’amour en somme Où...

Lire la suite

Je Persiste Et Saigne

J’ai fait un nœud à mon mouchoir Pour me souvenir d’oublier Même si je pleure’ dans le noir Je pourrai toujours y penser Il faut faire’ face à l’évidence Aller de l’avant et se battre Ne pas se braquer sur l’absence Marcher tout droit dans ses souliers C’est un pis-aller C’est un stratagème Car en vérité Je persiste et saigne Je persiste et saigne J’ai fait une croix sur mes nuits Où je pouvais dormir paisible Mais au cœur de mes insomnies Je vois des images risibles C’est la force de l’insouciance Qu’il faut tenir et encenser Garder son humour en substance Afin d’éviter de sombrer C’est un...

Lire la suite

Sur La Bosse Au Milieu Du Lit

Dis-moi Est-ce’ que tu fais la gueule ou quoi Ça fait des s’maines que j’te vois plus Peut-être même’ ça fait des mois J’ai fait quelqu’ chose’ qui t’a pas plu Dis-moi Si t’avais besoin de vacances T’as vraiment bien fait de partir Mais moi, ça m’fait long, tant d’absence Au moins t’aurais pu me prév’nir Je pense à toi si fort Je crois que j’n’ai pas tout compris En t’attendant je dors Sur la bosse au milieu du lit Sinon Pour le ménage, en fait, j’assure J’ai même’ rangé tout le salon Tous tes sacs t’attendent en lieu sûr Avec tes vestes et tes blousons Sinon Ta sœur a pris ton maquillage...

Lire la suite

L’amour En Dérive

L’amour En Dérive

Quand on a le cœur qui palpite C’est que de la vie qui épate L’effervescence no limit Le blues-pensée échec et mat C’est le champagne qui s’invite Verra bien demain, à Dieu vat L’adrénaline au top du tip Les pieds, les mains, y’a tout qui tape Tip-tap tap-ti-tip tap-ti-dou-di Mais quand la bombe est intrusive La nostalgie fait des ravages Des barbelés barrent le passage C’est que d’ l’amour à la dérive De l’amour en dérive Quand on a l’av’nir qui s’invente Un autre monde en doux voyages C’est l’aventure belle et contente Qui se dessine’ sur les visages Y’a des sourires qui se présentent...

Lire la suite

Le Respect

Bien sûr je laisse libre cours Au devenir de tes amours Jamais je ne m’offusquerai Tant que tu auras le respect De la mémoire de nos ébats Qui ne regardent que toi et moi C’était notre monde secret Qu’il le reste ainsi à jamais Tu sais que ce mot m’était cher Qu’il était gravé dans ma chair Le respect, le respect Le respect s’il te plaît Le respect, juste le respect Le respect Oui tu pourras batifoler Suivant le vent, suivant ton gré Même parfois tu sentiras Dans tes voiles mon souffle avec toi Oublie toute ma jalousie Moi je suis parti(e), c’est ainsi Libre à toi que batte ton cœur Je fus...

Lire la suite

À Qui Perd Gagne

T’as la gorge serrée Pas d’ambiance’ dans tes pieds Tu r’gardes plus la télé Tu vas plus au ciné Tu t’sens un peu paumé Plein d’vaisselle’ dans l’évier La tête’ sous l’oreiller T’as plus ta Dulcinée Tempête sous ton crâne Le monde est plein de drames Pour sortir de ce bagne Faut jouer à qui perd gagne Quand le brasier s’enflamme Au milieu de ton âme Autant sortir les armes Pour jouer à qui perd gagne À qui perd gagne Les rêves dans ton café C’est de l’édulcoré La danse’ du déprimé T’en connais la choré Tu t’sens déraciné Plus d’pommes sur ton pommier T’es comme un vieux papier Chiffonné à...

Lire la suite

Prends Soin De Toi

Fais attention à toi Surtout ne lâche pas J’ai toujours su compter Sur toi, ça doit durer Je connais tes faiblesses Oui, là où ton bât blesse Ta sensibilité Ne va pas la noyer Dans l’alcool, la déprime Je préfère tes rimes Avec ta belle hardiesse Pour que la vie progresse Vers l’union, la fusion Loin de la destruction Alors je te le dis tout bas Prends soin de toi Pense à nos deux enfants Non, pas encore’ si grands Ce sont eux l’avenir Pour eux il faut tenir Sans doute ceux qui restent Voudrons tous faire un geste En mon bon souvenir Pour vous trois soutenir Alors ne dis pas non Regarde...

Lire la suite

Atouts

Les cartes bien en main Deux joueurs sont prêts à tout Pour jouer jusqu’à plus faim Deux joueurs parés d’atouts Atout finesse Atout surprise Atout chance Atout friandise Atout coeur Atout entendre Atout humour Atout comprendre Atout partage Atout beauté Atout sourire Atout vérité Atout léger Atout velours Atout frisson Atout encore et toujours Les cartes bien en main Deux joueurs se jouent du temps Car l’histoire est sans fin Deux joueurs et…deux gagnants   © 2017 Jean-Marc Lagniel...

Lire la suite

J’aimerais Revoir De La Dentelle

J’aim’rais revoir de la dentelle Des robes des jupes, des bas nylon J’aim’rais sentir Dior ou Chanel Offrir des roses à l’occasion Poser mes yeux sur un visage Un regard derrière une mèche Étendre du linge au passage Voir un soutien-gorge qui sèche J’aimerais tenir une main En marchant le long de la plage Émoustillé par les embruns Avoir des idées pas très sages Partager une’ part de gâteau Avec deux lèvres de délice Rire ensemble après un bon mot Tendrement se sentir complices J’aimerais tant revoir de la dentelle Sans jamais pour autant oublier celle Qui fut mon égérie providentielle...

Lire la suite

Inadapté

Inadapté

À côté de la plaque Tectonique en un clic Le sang chaud qui débarque La panse anesthésique Don Quichotte en espèce De voie disparition Trou perdu dans la dèche Sans idée d’audition Allez, allez, allez, allez Inadapté Les images d’archives Volent à la dérive Inadapté Dur à l’endurance Où être en présence Dans la clarté Inadapté Consulte’ la FAQ Reste toujours un hic À plat, batteries, accus C’est la marque’ qui fabrique Les bibelots antiques Dansent à l’unisson On connaît la musique On r’fait pas la chanson Chantez, chantez, chantez, chantez Inadapté Les images d’archives Volent à la dérive...

Lire la suite

C’est Un Abîme

C’est un abîme Ouvert sous mes pieds Épreuve ultime Un gouffre béant Qui se dessine Toujours sous-jacent Qui m’assassine Comment oublier Les heures exquises Si fort partagées Ces douces bises Et ces doigts géants Qui, beaux, dessinent Si bien les enfants Bonheur ultime Sur moi, posés Pas de déprime Hors de ce guêpier La vie s’arrime À l’abnégation Forgée par le rire En partition Plutôt que mourir Il faut s’accrocher C’est un abîme Ouvert sous mes pieds Épreuve ultime Un gouffre béant Qui se dessine Toujours sous-jacent Qui m’assassine Comment oublier   © 2017 Jean-Marc Lagniel...

Lire la suite

Comme Un Roméo

Comme Un Roméo

Comme un commandant d’avion sans ailes Comme un gris printemps sans hirondelles Comme un flamenco sans castagnettes Comme un Picasso sans sa palette Comme un Roméo Comme un Roméo Comme un hors-la-loi, comme un Tzigane Un chien qui aboie sans caravane Comme un tourtereau sans amourette Comme un p’tit Poulbot sans sa casquette Comme un Roméo Comme un Roméo Comme un vieux clown blanc sans sa trompette Comme un Peter Pan sans fée Clochette Comme un maestro sans sa baguette Un impresario sans sa vedette Comme un Roméo Comme un Roméo À quoi bon penser à Shakespeare Le pont est jeté aux soupirs...

Lire la suite

Quand Le Désir Est Un Désert

Quand le désir est un désert Je veux te dire à quoi ça sert Moi mon plaisir c’est le dessert Ce qui m’attire est terre à terre C’est le sourire je suis sincère Mais pour nourrir ma vie entière Pour me séduire pas de manières Faut des soupirs c’est sans mystère Non rien n’est pire quand on se perd Que de mourir dans la poussière Que de moisir dans sa tanière Il faut sortir respirer l’air Je veux te dire j’fais marche arrière C’est pour haïr cette misère Je veux tenir mon cœur ouvert À l’oiseau-lyre et au trouvère À trop partir dans des galères Pour subvenir à l’éphémère Le goût s’étire en...

Lire la suite

Ô Lune

Ô Lune Je te vois Et tu me vois aussi Tu m’allumes Est-ce toi Qui dirige ma vie Ô Lune Je t’écoute Est-ce que tu m’encourages À partir Sur la route D’un nouveau paysage Le ciel est noir Mais toi tu éclaires Comme un miroir Mon sombre univers Avec foi et loi Tu es la lumière Tu montres la voie Aux déçus de la terre Et tu chantes au milieu des étoiles Ô Lune Tu souris Quand je vois ton visage Ton regard M’éblouit Est-ce un heureux présage Quand les nuages t’effacent Toujours tu les transperces Mon sang n’est pas de glace C’est toi qui le berces Ô Lune Oh ! si belle Tu me brûles les yeux...

Lire la suite

Donner C’est Donner

Parcours tracé, je serai banquier La finance, l’argent, il y a gros à gagner Mais grain de sable, c’est inéluctable Musique en avant, adieu fin du banquet C’est pas facile’ de tout arrêter Pas facile’ d’entendre il n’en est pas question Prendre la route’ je n’veux que chanter Mais un père, sans doute, ça sait ce qui est bon Toi qui m’as donné la vie Voudrais-tu me la reprendre Moi je dois vivre l’envie Comment peux-tu m’en défendre On dit donner c’est donner OK je te dis merci Alors pour ma destinée Ne te fais pas de souci Ce qui sera, je ne le sais pas Mais moi des regrets au moins j’en...

Lire la suite

Je N’attends Rien

Je N’attends Rien

Je n’attends rien Ni de toi ni du destin Pas un mot pas un geste Je m’en remets aux enfers Pour digérer l’indigeste Je n’attends rien Ni trêve ni mensonge Enfoui sous l’éboulis Le vieux rêve est un songe Tombé du haut du nid Je n’attends rien Je ne respire plus demain Je n’attends rien Je n’attends plus rien Je n’attends rien C’est le vide le repaire Pour mourir comme les loups Tout n’est que pluie et poussière Étranglement, croix et clous Je n’attends rien Je ne respire plus demain Je n’attends rien Je n’attends plus rien Retourne à la source Quand le fleuve n’est que rivière Sans...

Lire la suite

On Dirait, On Dirait

On dirait, on dirait Que tout est calculé On dirait, on dirait Que tu veux m’éviter Je dirais, je dirais Que diable t’ai-je fait On dirait, on dirait Voudrais-tu m’oublier On dirait, on dirait Que plus rien ne te plaît On dirait, on dirait Chez moi quoi que je fasse Je dirais, je dirais Tu rimes à l’imparfait On dirait, on dirait Que je prime à la casse On dirait que je vois clair Dans ce petit jeu de dupe Oui, mais sache-le ma chère J’aime tant te voir en jupe On dirait, on dirait Que le feu qui t’attise On dirait, on dirait Brûle en dehors de moi Je dirais, je dirais C’est OK, à ta guise...

Lire la suite

Liberté (PeM)-vidéo

Musique et interprétation Vincent+ www.vincentplus.com

Lire la suite

L’intruse (PeM)

Un titre écrit spécialement pour Mélodie. Composé par Adrien Commery et interprété par Elisa Commery Je connais ma chance Je parle et je pense Je suis comme’ tout l’monde ou presque Mais la différence C’est la peine et la souffrance À chaque minute ou presque Toujours C’est le même beau discours Comme si de rien n’était Mais l’amour Qui se glisse aux contours Sera-t-il un jour parfait La Nature a décidé Une intruse s’est invitée Je suis née comme ça On ne savait pas On doit faire avec ou presque Mon père et ma mère Si grands si forts et si fiers Gardent le sourire ou presque Attendre Un...

Lire la suite

L’intruse

Je connais ma chance Je parle et je pense Je suis comme’ tout l’monde ou presque Mais la différence C’est la peine et la souffrance À chaque minute ou presque Toujours C’est le même beau discours Comme si de rien n’était Mais l’amour Qui se glisse aux contours Sera-t-il un jour parfait La Nature a décidé Une intruse s’est invitée Je suis née comme ça On ne savait pas On doit faire avec ou presque Mon père et ma mère Si grands si forts et si fiers Gardent le sourire ou presque Attendre Un geste un sentiment Un miracle s’il en était Et l’amour Qui se glisse aux contours Sera t-il un jour...

Lire la suite

Avant, Pendant, Après

Il y a eu l’avant Une si longue attente Petites’ amours latentes Déceptions en passant Sans jamais trop oser Ni savoir où chercher La chaussure à mon pied Elle était bien cachée Mais chaque fois qu’une belle M’accompagnait en chemin Je savais qu’elle n’était pas celle Pour accomplir mon destin Enfin il y eut toi Dans le creux de mes bras Où toujours tu seras Pour la vie toi et moi Pour la vie toi et moi Il y a eu pendant Une si belle entente La passion qui enchante Sont venus deux enfants Parfois un peu blessés À deux, plus forts, plus grands La chaussure à mon pied Elle m’allait comme un...

Lire la suite

Une Larme

Une larme sur ton épaule Ce n’est pas grand chose en soi Une larme, là, qui te frôle Est-ce trop si tu la vois Une larme sur mon visage Est-ce ainsi qu’il faut vieillir Une larme comme un orage Vient noyer mes souvenirs A t-on le droit de pleurer Je n’imaginais pas ça Le rire est bon à montrer Mais mes larmes ont pris le pas Une larme dans mon miroir Qui ne regarde que moi Une larme coule dans le noir Je te l’offre, elle est pour toi   © 2016 Jean-Marc Lagniel...

Lire la suite

Sans

Sans

Sans logis Sans défense Sans papiers Sans manger Sans abri Sans regard Sans avenir S’y tenir Sans soucis Sans penser Sans sourire Sans médire Sans ami Sans raison Sans une main Seul un chien Sans se faire prier Sans peur et sans reproche Sans l’air d’y coucher Dans le froid sous un porche Sans se retenir Tendre la main donner Un instant sourire De la vie partager Sans logique Sans grief Sans prière Sans gouttière Sans panique Sans un mot Sans racines Anonyme Cent questions Sans réponses Sans jugement Sentiments Solidaire Sans œillères Sans pardon Oui ou non Sans se faire prier Sans peur et...

Lire la suite

Je Meurs Avec Toi

C’est fini tu t’en vas Vers un autre destin Je te donne la main Je ne t’oublierai pas J’ai envie de pleurer Mes larmes sont pour toi Mais je garde la joie Que tu m’as tant donnée Mon âme fond à l’horizon Je sais la vie est un voyage Un aller simple sans retour Dans tes yeux j’ai vu des images Où j’ai compris ce qu’est l’amour Tu disais ne vous en faites pas Je vais bien m’amuser là-bas Riez, chantez, trinquez pour moi Mais moi ce soir… je meurs avec toi Je garderai toujours Le doux son de ta voix Qui me disait tout bas Garde espoir chaque jour Avec toi j’ai appris L’écoute, la...

Lire la suite

Des Trous Dans La Tête

Des Trous Dans La Tête

Des trous dans la tête Faut qu’tu femme-de-ménage Les viscères en poussière De l’animal en cage Une odeur de désordre Empoisonne l’atmosphère Autour du cou une corde Entre ciel et terre Qu’est-ce qui t’attire dans le vide Qu’est-ce qui te pousse, te déchire Tout est pourtant si lumineux Tu pourrais vivre encore un peu plus vieux Des trous dans la tête La pagaille à l’étage Supérieur dévasté Les neurones en otage Assoiffé d’émotions Forcené ombragé Les ondes en ébullition Sans cesse insinuées Qu’est-ce qui t’attire dans le vide Qu’est-ce qui te pousse, te déchire Tout est pourtant si lumineux...

Lire la suite

Demain Fera Jour

Jamais un regard Jamais un sourire Jamais un égard Un geste d’amour Le temps passe et file Le bourdon de fuir Sournois et subtil Demain fera jour Tout était signé D’avance et conclu C’était le marché De l’adrénaline Le temps de le voir Je l’ai toujours su À chacun de croire En sa Marylin Je n’ai rien à dire Qui ne soit féroce Quand il faut construire Tout paraît si simple Ce serait malice Histoire de négoce Le temps est factice Pour gravir l’Olympe Quand je me retourne Je vois sa beauté Mais la terre tourne Encore et toujours Mon cœur s’effiloche Dans l’immensité Mon esprit s’accroche...

Lire la suite

Les Enfants Et Les Enfants D’abord

Venir au monde, on ne le choisit pas Donner la vie, là ça dépend de soi Il faut savoir pour qui, pourquoi l’on crée Un nouvel être, avec sa destinée Pour être bien, grandir sur cette Terre On a besoin d’un père et d’une mère Dans nos racines on y puise la sève Qui nous anime, nous guide et nous élève Oh non, non, n’oublions jamais Un petit, pourquoi on le fait Les enfants et les enfants d’abord C’est à eux qu’il faut penser Les enfants oui encore et encore Bien avant de les créer Il faut les aimer plus fort Pour occuper un peu son existence Sa triste vie, pour lui donner un sens Faire un...

Lire la suite

Insidieusement

Insidieusement

Tes journées partent en fuite Dans tes idées plus d’suite Y’a plus qu’la délivrance Du verre en transparence Désœuvré du présent Abreuvé d’boniments Goutte à goutte lentement Tu t’mets l’doute dans le sang Ainsi Dieu te ment Insidieusement Ainsi Dieu te ment Insidieusement Une bouteille à la mer S.O.S solitaire Pour noyer ta misère Au nom du pèr’ d’la mère Tu n’veux pas rester seul Avec ta bell’ p’tit’ gueule Mais t’as la vue qui s’trouble C’est toi qui t’vois en double Ainsi Dieu te ment Insidieusement Ainsi Dieu te ment Insidieusement Et tourne tourne la musique Encore et toujours magique...

Lire la suite

Le Frisson

Une flammèche qui met le feu Une étincelle dans les yeux Un petit détail, un soupçon Qui te remue au plus profond Juste un petit frisson Ça part de loin et ça arrive Petit à p’tit à la dérive Ça croque le bout de l’hameçon Ça mord au cœur de l’émotion C’est le petit frisson Sur le dessus des cuisses Le long des bras en coulisse Hum hum hum hum hum-hum C’que c’est bon un frisson Hum hum hum hum hum-hum Petit ou grand frisson Des grains de vie grêlent la peau Pour un regard, un chant d’oiseau Une musique au diapason À fleur de l’âme en effusion C’est si bon un frisson Tant pis si une larme...

Lire la suite

Rêves Au Rendez-vous

Rêves Au Rendez-vous

Encore une fois je m’endors Chaque soir est une mort Une journée perdue de plus Un gouffre ouvert, un champ de mars Une défaite qui repasse Où l’amertume tourne en boucle Mon cerveau joue à saute-mouron Le train ne roule plus rond Plus de sève au rendez-vous Plus de rêves au rendez-vous Où es-tu passée ma joie de vivre Mon optimisme forcené Vous, jamais je ne vous ai forcés Je ne sais plus où vous trouver Au fond de ce lit asséché J’ai beau fouiller, j’ai mal chercher Les plus beaux chants sont les plus tristes La source est tarie plus de rires Plus de lave au rendez-vous Plus de rêves au...

Lire la suite

L’amour Éternel

L’amour Éternel

Toute ma vie j’ai ri Je me suis amusé Mais me voilà flétri Vieil homme à l’âme usée Ô toi mon égérie Puis-je encore t’enlacer Toi que j’ai tant chérie Est-ce que tu m’aimes assez Pour partir dans les limbes De la folie charnelle Ton aura qui me nimbe Me donne encore l’appel Du plaisir qui rassemble Tous les amants fidèles Dans l’acte qui ressemble À l’amour éternel Hum hum hum hum Hum hum hum hum L’amour éternel Toute ma vie j’ai su Que tu étais mon guide Tu m’as montré l’issue Pour affronter le vide Toute ma vie c’est toi Qui m’a rendu avide Au chaud sous notre toit Où j’ai forgé mes rides...

Lire la suite

Zigoule Blues

Zigoule Blues

J’ai la zigoule qui déboule La friquette qui m’monte à la tête Le psychoderme qui m’articule J’ai l’brindassou qui résonne mou Je perds mes verres dans la soupière J’arrime au large du sable chaud J’pandouille au bord de la litière Le pire c’est qu’j’hume le lavabo Vaudrait p’tête mieux qu’j’passe au trépas Zigoule blues Zigoule blues C’est la zigoule qui me blues et qui m’caracouse J’fantoche autour du réveille-soir J’abreuve les mites de roudoudous J’grise mes neurones à la passoire Pendant qu’les poulbots m’tapent des clous J’tartine ma tronche de gravitude Mon grinche dans l’fond est aux...

Lire la suite

Un Jour On Se Retrouvera

Un Jour On Se Retrouvera

Un jour on se retrouvera côte à côte Le cœur usé entre les côtes Nos mains posées sur des coussins Pas très loin l’une de l’autre Le regard fixé vers l’avant Fatigué par le sable et le vent Un jour on se retrouvera assis là À ne pas savoir dire ces mots-là Tout sera déjà dans les livres Les contes et les romans assassins Les histoires qui n’en finissent pas Dont on connaît déjà la fin Un jour on se retrouvera Ce sera toi, ce sera moi Ce sera moi comme toi Seul comme la première fois On se retrouvera Un jour nous irons marcher sur la dune Sans l’espoir d’y trouver fortune La richesse dans le...

Lire la suite

Trop De Rêves Érotiques

Trop De Rêves Érotiques

Trop de bleus dans les veines Trop d’espoirs pathétiques Trop d’histoires d’âme en peine Trop d’envies utopiques Trop de nuits de noirceur Trop d’idées impudiques Trop de doutes en douleur Trop de rêves érotiques Trop de marques de distance Trop d’images chimériques Trop de manque de conscience Trop de pensées uniques Trop de sang desséché Trop de pleurs, de suppliques Trop de chairs déchirées Trop de rêves érotiques Trop d’espace en abîme Trop de rires sarcastiques Trop d’appels anonymes Trop d’inconscience sadique Trop de froid, trop de glace Trop de stress systémique Trop de nus trop...

Lire la suite

Je Ne T’en Veux Même Plus

Je Ne T’en Veux Même Plus

Blessé juste en plein cœur Par les flèch’s que tu décoches C’est tout mon intérieur Qui se défriche, qui s’amoche À forc’ de trop entendre Tes sarcasmes et tes reproches Le temps gèle à cœur fendre Dès que de toi je m’approche Demain marque le pas Notre amour n’y est plus Je n’ t’en veux même pas Je n’ t’en veux même plus Hum-hum-hum-hum Je ne t’en veux même plus Quand l’instinct se fendille Dès lors que le moindre échange N’est plus que banderille L’ombre et l’oubli se mélangent L’appétit découpé Plus d’envie qui me démange La rancœur envolée Je laisse ma part aux anges La pluie mouille nos...

Lire la suite

Rien N’est Moins Sûr

Rien n’est moins sûr que notre rencontre Rien n’est moins sûr que le pour ou contre Mais je t’assure je n’ai pas oublié Le temps avant Avant le temps Rien n’est moins sûr que demain aux aurores Rien n’est moins sûr que les presqu’îles au trésor Mais reste encore à proximité On ne sait jamais Jamais, on le sait Qui verra l’éclipse ? Qui aura la nuit étoilée ? Il suffit d’un hasard de fortune Qu’une lumière blafarde opportune Apporte une source, un pied de biche Pour ouvrir un champ de blé, une niche Rien n’est moins sûr qu’un roi, qu’une reine Rien n’est moins sûr que la joie et la peine Mais...

Lire la suite

L’art À La Sauvette

Les images passent et ressassent Le passé instantané Le présent oublié Les images fusent et diffusent L’action à venir L’urgence à créer De l’art à la sauvette L’art à la sauvette L’art à la sauvette Entre porte et fenêtre Transporte la quête Du futur à inclure Au clocher qui résonne Comme un maître aux normes De l’immoralité Au cœur de la tempête L’art à la sauvette Évacue les accus Accuse les fous Libère les flous Tu te goures ou tu gagnes Tant que tu te magnes Ne pas tergiverser Pas d’escampette L’art à la sauvette C’est le mieux du moins pire Quand trop de plein t’inspire Il faut que tu...

Lire la suite

C’est La Voix Qui Fait La Chanson

C’est La Voix Qui Fait La Chanson

C’est dans cette voix Frêle, fragile et forte Que dansent les mots et les notes Qui glissent sur la peau Entre les frissons dressés Par l’immensité De la vie qui flamboie Comme une eau pure Inondée de soleil et de nuit Où tout est permis De l’extrême sensualité Jusqu’à la violence retenue De la joie insouciante À la souffrance libérée En passant par les pensées épicées Et les sensations découvertes Au fil d’un voyage Qui nous emporte Dans des rêves endiablés Là où le cœur et les yeux s’embrument Résurgence de l’enfance Et promesse d’avenir Avec à la clef des sourires Car on sait qu’il...

Lire la suite

J’en Connais Un Rayon

J’en Connais Un Rayon

5 500 degrés, le Roi Étoile, énergie, photosphère Éclipse, Hélios, couronne, Râ Masse coronale, chromosphère Les éjections J’en connais un rayon Lavande, acacia, mille fleurs Jujubier, propolis, fructose Reine, ouvrières, apiculteur Ruche, nectar, gelée, nid, glucose Frelon, bourdon J’en connais un rayon Sphère, centre, circonférence, grand-axe Surface, plan, 2 pi, authalique Ellipsoïde, corde, parallaxe Diamètre, sinus, volumétrique Révolution J’en connais un rayon Chambre à air, tour de France, moyeu Jante, boyau, entrelacement Grand-bi, draisienne, croisés, pneu Acier, titane, flasques,...

Lire la suite

Félicité

Félicité

Félicité, rare beauté Oserai-je te regarder Au rouge du soleil levant Tu m’en montreras tant Insolite impromptue Ingénue dans la clarté Merveilleuse apparue Le sourire écarquillé Félicité Entre le bleu nuit, le parme et l’indigo Qui choisit, qui dit go À chaque espérance sa jouissance Belle élégance Chaplin, Edna Purviance Le kid a pris la route Vers sa destinée Félicité Félicité douce amie Où es-tu verte prairie Ouvre-moi tes bras nacrés Viens me colorer D’une humeur fanfaronne Gai-luron-luronne Au son d’un nuancier Pantone ou ben-day Félicité   © 2015 Jean-Marc Lagniel...

Lire la suite

Je Ne Le Saurai Jamais

Depuis que tu as pris tes distances J’ai profité de ton absence Pour grandir un peu Tu sais, j’ai bien appris le silence Mais grâce à toi j’ai cette chance De survivre heureux La nuit quand je regarde le ciel Et ses milliards d’étoiles qui tremblent Mes yeux ne voient jamais que celle Qui te ressemble Aujourd’hui Tu serais peut-être heureux et fier De ce que je suis et je fais Ce serait normal pour un père Mais ça Je ne le saurai jamais Allez, je ne vais pas me lamenter Tu pourrais me le reprocher Ce serait bien toi Je sais qu’il faut toujours avancer Mais pour croire et imaginer J’ai besoin...

Lire la suite

Ce Qui Me Manque

Ce Qui Me Manque

Ce qui me manque c’est un sourire Ce qui me manque c’est une caresse Ce qui me manque vous allez rire C’est le soupçon de la tendresse Ce qui me manque c’est l’attitude Ce qui me manque, nul n’est parfait Ce qui me manque c’est l’aptitude À faire comme si de rien n’était Ce qui me manque ce n’est qu’un geste Ce qui me manque c’est l’attention Pour que ce soit moins indigeste Faudrait qu’j’y fasse moins attention Ce qui me manque en vérité Ce qui me manque c’est un regard Ce qui me manque c’est la fierté De pouvoir être et puis d’avoir Ce qui me manque c’est l’incendie Ce qui me manque c’est...

Lire la suite

Il Est Temps

Es-tu prêt à raconter Peux-tu enfin libérer Toute l’histoire Pas belle à croire C’était il y’a si longtemps Mais tu le sais Le mal est ainsi fait Gravé dans le sang Tu n’as rien à espérer Tu ne vas pas oublier Mais le partage Au moins soulage C’était il y a bien longtemps Mais tu le sais C’est là à tout jamais Alors il est temps   © 2014 Jean-Marc Lagniel

Lire la suite

Petite Sœur, Petit Frère

Crache ton mal Petite sœur Tu peux tout dire Tout raconter À ton petit frère Je suis prêt à tout entendre Prêt à tout prendre Tes mots, tes yeux et tes larmes Prêt à te comprendre Prêt à te défendre Parle-moi Petite sœur Lâche tes maux Tu peux compter Sur ton petit frère Pas de grand entre nous Pas d’aîné, pas de haine Pas de plus fort, pas de tabou On est de la même peine De la même planète De la même galère On est Petite sœur, petit frère Je te comprends Pose ta joue Petite sœur Sur mon épaule Tu sais, ça existe Juste un petit frère Un îlot paisible où vivre Se reposer Toi qui n’as pas de...

Lire la suite

Âme Ma Soeur Âme

Âme ma soeur âme Lorsque tes vagues viennent mourir Sur le rivage éteint des sourires Je ne sais plus où t’accrocher Dans le vide ou l’éternité Âme ma soeur âme Toi la sereine je prends ta peine Nous deux on est de la même veine Unis dans la félicité Qu’un rien peut vite égratigner Que tes quatre volontés soient faites Entre la peur et la colère De la joie jusqu’à la tristesse Qu’une larme salvatrice Coule sur ma joue sèche De ses baisers Âme ma soeur âme Où est passée l’envie de folies Quand sur les flots de nos interdits On se noyait dans l’allégresse Jusqu’à mourir sous les caresses Âme...

Lire la suite

Les Chants Des Enfants

Entends les chants des enfants Et entends les cris Là-bas et ici Au gré du vent et du temps Effacés noyés Tombés dans l’oubli Écoute les enfants rois Inventer la vie Et montrer la voie Regarde-les dans le ciel Sourire au soleil Au coeur de la nuit Quand les enfants seront grands Devenus des hommes Qu’auront-ils appris Souviens-toi d’où vient le sang Qui nourrit les rêves Et fait les géants Entends les chants des enfants Et entends les cris Là-bas et ici Au fil du temps et du vent Effacés noyés Petit à petit Entends les chants des enfants Entends les chants des enfants   © 2014 Jean-Marc...

Lire la suite

Destructeur

Destructeur

Dans le congélateur Les poissons meurent Le poids des ans En fait des kilos Les kilowattheures sont bouchés À l’extrême, à l’émeri L’ennemi rôde Pâle et blême À l’extrême, je ris Destructeur Le contrat est signé Paragraphes soignés L’épitaphe à fleur de peau Pots de fleurs alignés Un point c’est clou, tombe le rideau Un paraphe suffit L’ennemi frôle Scrutateur Suprême rôle Destructeur Tout avait bien commencé Ainsi semblait-il La mer s’est retirée Danse le fossile Prisonnier dans la glace liquide Incarcéré, livide Englouti, figé Entre la ventrèche La viande fraîche Désincarné...

Lire la suite

C’est Ainsi, C’est Comme Ça

Toute sa vie Il s’est senti Exclu, différent Comme s’il N’avait pas sa place Parmi les vivants Qui courent après des rêves Que lui n’a pas Qui se prennent pour des rois Dans leur petit royaume Où lui n’est pas C’est ainsi, c’est comme ça Il n’y peut rien Du moins pas grand chose Si ce n’est rester lui Honnête et droit Dans ce qu’il suppose Être sa nature Il ne peut qu’être vrai Pas facile tous les jours À vivre au jour le jour À vivre au grand jour Mais il ne lâche pas C’est ainsi, c’est comme ça Le monde qui l’entoure A forgé ses lois Mais il sait que l’amour Est plus fort que ça Plus fort...

Lire la suite

Entre Force Et Nature

Entre force et nature Les blés sont coupés Ils sont matures Et l’herbe folle repousse déjà Surgit encore Vivace Chacun suit sa trace Et remplit sa tâche De la meilleure façon Après réflexion Jaillissement de lumière Ou aire d’apaisement Dialogue avec le ciel Ou colère de volcan Le cœur bat Dans la poitrine du petit corps Entre ses deux pieds posés Sur l’énorme terre Et une tête épicée Frôlant l’immensité de l’Univers Cette odeur est si belle Et ce bruit est si doux Siphonné de douleur Allumé de sensations L’œil perce l’esprit Qui a pris le temps De mettre à l’abri L’âme de l’innocent...

Lire la suite

Le Don, Le Pouvoir, La Force

Le Don, Le Pouvoir, La Force

Mais puisque je vous dis Que ce n’est pas la peine De chercher le conflit À l’extrême Y’a pas de raison de s’enflammer De se prendre de la tête aux pieds Tout va bien, tout va bien Tout est normal Tout va bien il faut juste Gérer le mental Y’a pas de raison de s’affoler On retombe toujours sur ses pieds Quand tout se noircit La tête s’emballe On cherche à tout prix Une issue fatale Mais puisque je vous dis Que c’est bel et bien foutu Du bonheur, du plaisir Y’en aura plus Y’a pas de raison d’être motivé À moins d’avoir le don de positiver Si la situation Est à son paroxysme Il faut un...

Lire la suite

En Souffrance

Ses yeux se plissent Son regard glisse Vers d’autres lueurs Trop de blessures à l’intérieur Mais il faut tout de même exister Ses pensées dansent Prennent l’offense Du bruit, des odeurs Trop d’agressions de l’extérieur Mais il faut tout de même respirer Car elle vit En souffrance En permanence Ainsi brûle sa vie Face à l’indifférence Son âme est sans défense Rongée par la violence Et elle vit En souffrance Ses épaules se serrent Entre demain et hier Sa tête prend le spleen De ses remords qui l’assassinent Mais il faut bien encore avancer Sa bouche se tord Tremble son corps Au son des...

Lire la suite

Surtout Ne Compte Pas sur Moi

Surtout Ne Compte Pas sur Moi

Je sens ton désarroi Dans tes mots dans ta voix Alors laisse-moi te dire une chose Surtout ne compte pas sur moi Pour te laisser dans cet état Je veux tout partager Avec un ton léger Ce qui pèse si lourd sur ta conscience Mais pour c’qui est d’baisser les bras Surtout ne compte pas sur moi Si toi aussi tu souffres en silence Allons tous les deux en partance Main dans la main sur d’autres chemins On va prendre nos distances Si toi aussi tu as dans le cœur Bien trop de larmes à l’intérieur Je peux te faire un’ confidence Il n’est pas si loin le bonheur Il est un au-delà Qu’ensemble on trouvera...

Lire la suite

Bats, Mon Cœur Bats

Bats, mon cœur ne t’en fais pas Va, garde confiance en toi Toi seul sait la vérité Ne te laisse pas intimider Vois quand un regard est doux Suis le rythme de ton pouls Bats, mon cœur à bon escient Ne te fais jamais de mauvais sang Écoute ce que tu vois Sois sûr, je t’écouterai Entends la petite voix Qui te parle tout bas Et moi, pour toi je me battrai Bats, mon cœur, bats la chamade Viens, on part en escapade Prends la poudre d’avenir Il est temps de donner du plaisir Nu, au bout de la passion Vis de ton inspiration Bats, lorsqu’un sourire éclaire La nuit même en plein cœur de l’hiver Écoute...

Lire la suite

Peut-être Un Jour

Une larme à tue-tête Vient me pleurer dessus Dans mes yeux une fenêtre S’ouvre au vent du vécu Dans mon Paris d’enfance Passent et coulent des scènes Le zouave est en souffrance Le roi n’aime plus la reine C’est la révolution Jets de pierres, barricades Hugo n’a plus d’inspiration Et Gavroche est malade Paris meurtri Paris violence J’ai fait le pari de l’oubli Paris soumis Par innocence Peut-être un jour… pas aujourd’hui Comme une guillotine Le couperet est tombé La pension, la cantine L’Opéra s’est fermé Je cours aux Invalides Aux abonnés absents Et l’ange à la Bastille Me regarde...

Lire la suite

Combien D’enfants

Tous les enfants Ont toujours deux parents Depuis la nuit des temps c’est ainsi Un homme et une femme Qui partagent leurs âmes Pour offrir leur amour à la vie Parfois glisse un grain d’sable Il était plus fort Lucie n’a pas eu le choix On l’a trouvée nue Prostrée en plein désarroi Elle a longtemps pleuré Des larmes de grenat Quand son petit est né il a porté sa croix Combien d’enfants ne disent pas maman-papa Tous les enfants Sont beaux quand leurs parents Leur racontent des contes le soir Ça les aide à dormir Du rêve et des sourires Une voix qui construit leur histoire Parfois triste est la...

Lire la suite

Souviens-toi De Moi

Souviens-toi De Moi

Et si un jour ton cœur est en souffrance Si dans ta tête les images se balancent Que tu ne sais plus trop où te poser Laisse ton esprit s’envoler en liberté Même si je ne suis plus là Souviens-toi de moi Souviens-toi de nos rêves partagés De ces moments merveilleux où l’on a marché Sur cette route qui guidait nos pas Ensemble on était si forts juste toi et moi Surtout ne t’abandonne pas Souviens-toi de moi N’oublie pas comme je t’ai aimée De toute mon âme et ma force Qu’elle t’accompagne où tu es Et qu’elle t’apporte l’amorce D’encore aimer Il y a tant d’amour qui résonne en toi Si tu devais...

Lire la suite

Que L’on Se Tienne Par La Main

Que L’on Se Tienne Par La Main

Que l’on se tienne par la main Sur la table d’un restaurant Que tu déposes un doux baiser Au creux de ma joue en passant Que ton regard soudain scintille Simplement en croisant le mien Dans tes yeux qu’une étoile brille Au réveil, un petit matin Que mon bras puisse s’enrouler Autour de ton cou dans la rue À l’heure d’hiver ou bien d’été Que ton cœur sur moi reste nu Parfois qu’une pensée féline Vienne troubler le quotidien T’emmener en contrées divines Où se croiseraient nos chemins Que tes cheveux sur mon épaule Finissent par me chatouiller Puis que nos lèvres enfin se frôlent Et que l’on...

Lire la suite

Tu As Tout Ce Que Je N’ai Pas

Tu As Tout Ce Que Je N’ai Pas

Tu as la classe que Je n’ai pas Tu as ce port de tête Qui fait tourner les têtes Tu as ce regard Nostalgique Qui attise, qui pique Et qui laisse pantois Tu as tout ce que Je n’ai pas Tu as l’attitude Sans paraître Qui donne la certitude Qu’il y a de grands êtres Tu as la prestance Naturelle Ce parfum de l’enfance Où la vie était belle Tu as tout ce que Je n’ai pas Cette douceur unique Tendre et charismatique Un sourire angélique Marianne d’une république Tu as tout ce que Je n’ai pas C’est pour ça Que je t’aime Mais pendant Ce temps-là Toi tu ne Penses qu’à Rester toi Toujours belle C’est...

Lire la suite

Je Voudrais Te Dire

Je voudrais te dire Je voudrais te dire Je voudrais, Je voudrais, Je voudrais Te dire Oh oui te dire Je – vou – drais – te – dire Je voudrais Je voudrais Je voudrais… – musical – …hum… Te dire Oui te dire Je – vou – drais – te – dire Mais tu l’sais déjà   © 2012 Jean-Marc Lagniel  

Lire la suite

J’en Appelle Aux Âmes

J’en Appelle Aux Âmes

J’en appelle aux âmes qui m’entourent Pour m’apporter leur soutien En cas de besoin Quand le vide devient lourd J’en appelle aux âmes qui m’entourent Juste pour me dire ô combien Je peux faire du bien Apporter un peu d’amour Dans les alentours Où je ne suis plus rien Par quoi suis-je animé ? Par ce destin Qui m’isole Encore Et toujours Un ami répond et m’interpelle Mais ai-je encore des amis Je crois que je fuis Tout paraît superficiel J’en appelle aux âmes de sagesse Juste pour me dire s’il existe Un autre clown triste Au bout de la même laisse Au même parcours Qui ne mène à plus rien...

Lire la suite

Je Regrette Et J’aspire

Je regrette de ne pas savoir Je regrette la baguette Je regrette de ne pas pouvoir Je regrette l’andouillette Je regrette le mot papa Je regrette, toujours en nage Je regrette mais ne coule pas Je regrette d’avoir l’âge Je grette, grette, grette Et je regrette Mais c’est pire, pire, pire Lorsque j’aspire J’aspire à une nouvelle vie J’aspire mais je manque d’air J’aspire dans le dernier cri J’aspire-à-teur et à travers J’aspire sans fil, c’est super J’aspire la fumée, la poussière J’aspire-à-mide et Andélo J’aspire à pire que ça… y’a pas !   © 2012 Jean-Marc Lagniel...

Lire la suite

Laisse Aller La Musique

Du gris dans la mélodie Du blues sur le clavier La chanson n’était pas finie Mais l’air s’est envolé Les couplets ont disparu Et les chœurs n’y sont plus Plus d’accords sur le piano Elle a pris le solo Mais rallume ta pipe Et tape sur les notes Laisse aller la musique Que le diable l’emporte Les soupirs désabusés Les silences qui résonnent Un morceau dur à avaler Mauvais temps au métronome – musical – Mais rallume ta pipe Et tape sur les notes Laisse aller la musique Que le diable l’emporte Du gris dans la mélodie Du blues sur le clavier La chanson n’était pas finie Mais l’air...

Lire la suite

Je Ne Me

Je ne me Supporte pas Je ne supporte pas De me voir Ni dans une glace Ni en photo Je ne supporte pas les miroirs Ça me glace C’est trop Je supporte juste Les chansons qui parlent de moi Et surtout celles qui disent Que je ne me supporte pas Je ne me Supporte pas Je n’suis pas ma Pom-pom girl Je n’aime ni ma voix Ni ma gueule Je ne supporte pas les plébiscites Rien que du stress Ça m’irrite Je supporte juste Les chansons qui parlent de moi Et surtout celles qui disent Que je ne me supporte pas Je ne me Oh non, non, Je ne me Oh oui… Je ne me Je ne me Je ne me Comporte pas Comme...

Lire la suite

Les Rochers Noirs

Trois, non, quatre, Car il est un enfant Arrivent en boitant La mer crache ses vagues Mais le vent Adoucit le soleil C’est une jeune fille, c’est son ami, C’est une femme, c’est son enfant Est-ce le travail ou est-ce un jeu ? Mais tout n’est que jeu L’écume croque les pieds Qui s’enfuient en criant À l’approche du fauve La peur devient bonheur Mais la femme est une jeune fille L’enfant est un petit enfant Et elle s’en charge le dos Après s’être déchargé le ventre Elle passe ses jambes Par dessus les vagues Et repasse son visage Sur l’horizon Et les rochers sont noirs   © Jean-Marc...

Lire la suite

C’est Pour Toi

C’est Pour toi que Je suis là Que tu entends Ma voix Je suis tout Près de toi Et ça va S’en aller Tout ce qui Ne va pas T’en fais pas C’est bientôt pas(sé)… …(sé) pour toi que Je chante ça Pour que tu Ne penses qu’à Être bien Comme moi Quand je suis Dans tes bras Écoute et Sois bien car Ceci est pour toi… – musical – C’est Pour toi que Je suis là Que tu entends Ma voix Et même si Je m’en vais Je reste au- Près de toi Bien content Car je vois Un sourire retrouvé   © 2011 Jean-Marc...

Lire la suite

Le Verbe

Le Verbe

Aimer, ce petit mot joli Si on lui retire son i Il n’y a pas de quoi être fier Ça signifie amer Aimer, ce petit mot mignon Est vraiment polisson Si on lui rajoute un B Ça devient abîmer Aimer, ce petit mot charmant Si ces deux consonnes on lui prend Et qu’on les jette à la ferraille Un cri retentit : “aïe !” – musical – Aimer, ce petit mot précieux Si on le prend trop au sérieux Qu’on le mélange dans un panier On peut en ressortir marié… Aimer, ce petit mot très cher Si un jour il manque un peu d’air C’est très simple je vous le dis : On peut en garder une amie Aimer, avec...

Lire la suite