Posts Tagged "chemin"

Tout Au Long Du Chemin (PeM)

Composé par Gérard Carli, interprété par Sophie et Gérard Carli J’ai toujours ressenti ta présence Une flamme intime’ si forte en moi, en confiance Dans ma tête’ résonne une chance’ suprême Tout au long du chemin tu es là Pour me faire’ grandir, éclore, juste être moi-même La chaleur d’un cœur qui me suit qui m’aime C’est notre histoire Toi tu m’embellis C’est depuis toi que bat ma vie Un amour sidéral Toujours qui m’emporte À chaque instant tu brilles en moi Et lorsque nos voix s’envolent à l’unisson C’est pour moi la plus belle des émotions C’est l’amour qui chante en nous – musical...

Read More

Le Chemin

Tout au long de la route Qui mène vers demain Entre certitudes et doutes Il faut choisir un chemin Le chemin de l’action Pour atteindre son but Ou l’abnégation Dans la face uppercut Les petits rires salaces À force’ c’est vrai ça lasse C’est juste’ l’instant qui passe On s’amuse et on trace Tout au long de la route Qui mène vers demain Entre certitudes et doutes Il faut choisir un chemin Chemin des écoliers Pour la fête et puis flûte La revendication Ni soumise ni pute À tous les croisements Chaque choix c’est le tien Pour aller de l’avant T’as tout entre tes mains Tout au long de la route...

Read More

Perdu En Chemin (Pem)-vidéo

Composé et interprété par Agnès Zozo Il aimait tellement la vie Il aimait tellement l’être humain Il prônait tellement l’embellie Qu’il n’avait cure de son destin Il aimait tellement l’euphorie De n’être jamais qu’un être humain Qu’importe la voie, la folie Il vivait toujours sans lendemain À force de n’être qu’ouverture Envers quiconque et son prochain À trop suivre la belle aventure Il s’est perdu en chemin Il disait je ne suis qu’un être Parmi tant d’autres peut-être Mais qu’importe qui je suis Pour l’amour de l’autre, je le suis Il disait je ne suis pas grand-chose Je ne serai...

Read More

Perdu En Chemin

Perdu En Chemin

Il aimait tellement la vie Il aimait tellement l’être humain Il prônait tellement l’embellie Qu’il n’avait cure de son destin Il aimait tellement l’euphorie De n’être jamais qu’un être humain Qu’importe la voie, la folie Il vivait toujours sans lendemain À force de n’être qu’ouverture Envers quiconque et son prochain À trop suivre la belle aventure Il s’est perdu en chemin Il disait je ne suis qu’un être Parmi tant d’autres peut-être Mais qu’importe qui je suis Pour l’amour de l’autre, je le suis Il disait je ne suis pas grand-chose Je ne serai jamais que moi-même Surtout pas celui qui...

Read More