Posts Tagged "Tard"

Il N’est Jamais Trop Tard (PeM)

Composé et interprété par Gérard Carli Lorsque tu sens venir, venir le traquenardAvec ces faux amis, joyeux fêtardSi c’est l’envie de rire’ qui t’accapareMais que là où tu vis tout n’est qu’histoiresMensonges et jalousies, coups de poignardsN’aie pas peur de brandir ton étendard Il n’est jamais trop tardPour changer de trottoirIl n’est jamais trop tardPour changer de trottoir Pense à cet oiseau-lyre dans le brouillardQui chante sans répit l’œil goguenardMême au cœur de la nuit, il reste hagardPour ne pas trop souffrir face aux connardsPour toujours maintenir dans ta mémoireDes rayons de...

Read More

Il N’est Jamais Trop Tard

Lorsque tu sens venir le traquenardAvec ces faux amis, joyeux fêtardsFrançois, Pierre, Jean-Marie, Georges et GérardCeux pour qui l’avenir, c’est l’abattoir Il n’est jamais trop tardPour changer de trottoir Si c’est l’envie de rire’ qui t’accapareMais que là où tu vis tout n’est qu’histoiresMensonges et jalousies, coups de poignardsN’aie pas peur de brandir ton étendard Il n’est jamais trop tardPour changer de trottoir Pense à cet oiseau-lyre dans le brouillardQui chante sans répit l’œil goguenardMême au cœur de la nuit, il reste hagardPour ne pas trop souffrir face aux connards Il n’est...

Read More

Avant Qu’il Ne Soit Trop Tard

L’amour, ça va, ça vient Mais quand ça reste Un beau jour on pense à demain Et si l’on ne voit rien venir Que du gris d’avenir C’est peut-être mieux De se dire adieu Avant qu’il ne soit trop tard L’amour n’est pas frivole Ni libertin On se croit unis sur parole On s’imagine à l’infini Mais si l’on se regarde En face par mégarde On pense à partir Avant qu’il ne soit trop tard La vie nous mène Par le bout du nez Tu m’aimes, je t’aime Peut-être pas assez L’amour, ça fait ses choix C’est toi, c’est moi Il fallait que l’on se rencontre Pour un bout de chemin ensemble On s’aimait, il me semble...

Read More

Mes Fils Tard

C’était un père peinard Parfois un peu penaud Un drôle de lascar Sorti de sa grotte de Lascaux D’croupir dans sa mare, marre Il voulait des marmots Elle belle, lui pas vantard De son coeur il ouvrit les vantaux Fit plus sa tête de lard Fac’ à c’ joli p’tit lot Et pour avoir des moutards Chaqu’ jour ils faisaient l’amour tôt À jouer les traînards Pour conduire son traîneau Il s’y prit un peu tard Mais il eut enfin deux petiots Et il disait : Oui, j’ai eu mes fils tard Alors je porte des Mephisto Sûr ce n’était pas un barbare Surtout pas non plus un barbeau Mais avec lui pas...

Read More