Le Frisson De La Liberté

Il y a des histoires pour sourire
C’est agréable d’être gai
Et celles où plane le frisson
De la liberté

Vole, vole, dans les airs
Plane sur moi

Tout a commencé il y a longtemps
Peut-être un soir de Noël
Il a respiré son odeur
Elle existait

Elle devint le parfum de son ombre
L’âme de ses sens
Inexorablement
Réunis

Vole, vole, dans les airs
Plane sur moi

Il découvrit en la touchant
Qu’elle prenait toutes les formes
Et que de lui seul dépendait
Leur avenir

Mais personne ne peut la retenir
Il faut la désirer
La séduire
L’aimer

Vole, vole, dans les airs
Plane sur moi

Il peut la voir tout le temps
Elle est sous ses yeux
Parfois elle vient lui parler
Il l’écoute

Et chaque jour il se bat
Pour en avoir
Le goût
Ouh-ouh-ouh

Vole, vole, dans les airs
Plane sur moi

 

© 2011 Jean-Marc Lagniel  
Print Friendly
Texte précédent
 
Texte suivant

Laisser un témoignage

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>