Je Ne T’en Veux Même Plus

Blessé juste en plein cœur
Par les flèch’s que tu décoches
C’est tout mon intérieur
Qui se défriche, qui s’amoche

À forc’ de trop entendre
Tes sarcasmes et tes reproches
Le temps gèle à cœur fendre
Dès que de toi je m’approche

Demain marque le pas
Notre amour n’y est plus
Je n’ t’en veux même pas
Je n’ t’en veux même plus

Hum-hum-hum-hum
Je ne t’en veux même plus

Quand l’instinct se fendille
Dès lors que le moindre échange
N’est plus que banderille
L’ombre et l’oubli se mélangent

L’appétit découpé
Plus d’envie qui me démange
La rancœur envolée
Je laisse ma part aux anges

La pluie mouille nos pas
L’amour s’est dissolu
Je n’ t’en veux même pas
Je n’ t’en veux même plus

Hum-hum-hum-hum
Je ne t’en veux même plus

Et je ris
De me voir si moche
En ce miroir
Plus je ris
Et moins je m’accroche
Adieu l’espoir

 

© 2016 Jean-Marc Lagniel  
Print Friendly, PDF & Email
Texte précédent
 
Texte suivant

Laisser un témoignage

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>