Insidieusement

Tes journées partent en fuite
Dans tes idées plus d’suite
Y’a plus qu’la délivrance
Du verre en transparence

Désœuvré du présent
Abreuvé d’boniments
Goutte à goutte lentement
Tu t’mets l’doute dans le sang

Ainsi Dieu te ment
Insidieusement
Ainsi Dieu te ment
Insidieusement

Une bouteille à la mer
S.O.S solitaire
Pour noyer ta misère
Au nom du pèr’ d’la mère

Tu n’veux pas rester seul
Avec ta bell’ p’tit’ gueule
Mais t’as la vue qui s’trouble
C’est toi qui t’vois en double

Ainsi Dieu te ment
Insidieusement
Ainsi Dieu te ment
Insidieusement

Et tourne tourne la musique
Encore et toujours magique
C’est pas l’moment que tu abdiques
T’as pas dit toutes les répliques

Accroche-toi mon poto
Réveille-toi mon frérot
Moi je sais c’que tu vaux
T’auras le dernier mot

C’est vrai qu’avec le temps
Tout s’écroule, tout fout l’camp
Soit tu pleures soit tu ris
Juste une larme, merci

Ainsi Dieu te ment
Insidieusement
Ainsi Dieu te ment
Insidieusement

 

© 2016 Jean-Marc Lagniel  
Print Friendly, PDF & Email
Texte précédent
 
Texte suivant

Laisser un témoignage

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>