On Peut Toujours Juger

 C’est donné à n’importe qui
D’avoir de beaux habits
N’importe qui qui
Est un nanti

Ce n’est pas une’ question de goût
Encore’ moins de bagou
Au bout, c’est les sous
Et pis c’est tout

Ouh-ouh ouh-ouh ouh-ouh ouh

On peut toujours juger comment
Chacun s’habille
Oui mais comment chacun est en dedans
C’est plus subtil
On peut toujours juger les apparences
Mais ce qui fait la différence
C’est la présence
La présence

Chacun roule’ dans sa p’tite voiture
Twingo ou Ferrari
On a belle allure
Dans son taxi

C’est toujours une question de choix
Les ch’vaux n’font pas la loi
Dépend de c’que t’as
Dans ton cabas

Ah-ah ah-ah ah-ah ah

On peut toujours juger comment
Chacun voyage
Oui mais comment les gens sont en dedans
C’est leur bagage
On peut toujours juger les apparences
Mais ce qui fait la différence
C’est la prestance
La prestance

On n’a pas tous un toit à soi
C’est du carton parfois
La belle’ maison
C’est pas béton

Mais la question c’est d’habiter
Là où il fait bon vivre
Dans son p’tit clapier
Chacun est libre

On peut toujours juger comment
Chacun s’endort
Oui mais comment chacun est survivant
C’est le plus fort
On peut toujours juger les apparences
Mais ce qui fait la différence
C’est la conscience
La conscience

On peut toujours juger comment
Chacun s’habille
On peut toujours juger comment
Chacun voyage
On peut toujours juger comment
Chacun s’endort
On peut toujours juger les apparences
Mais ce qui fait la différence
C’est la conscience
La conscience   

 

© 2017 Jean-Marc Lagniel  
Print Friendly
Texte précédent
 
Texte suivant

Laisser un témoignage

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>