Dans La Tête D’un Enfant Qui Pense

Que s’pense t-il donc
Que s’passe t-il dans la
La tête d’un enfant qui pense
Qu’il est con
Et qu’on n’contredit même pas

C’est ainsi que je suis
C’est pas dit que je sois
Bon à quoi que plus rien
Pas la peine d’aller bien plus loin

J’abdique la vie
Vous avez raison
Mais je suis qu’on se le dise
Oui bien qu’on se le dise
Bon dans le fond

Fondant, le bon s’évade
Sa raison cède succombe
Et dans sa tête malade
S’affirme le mal au fond

Et vont ses idées-grades
Il s’enfume, gêné, retombe
Et sombre dans un radeau maussade
En montant, fade, ses mots au plafond

Que s’pense t-il donc
Que s’passe t-il dans la
La tête d’un enfant qui pense
Qu’il est con
Et qu’on n’contredit même pas

Là sur le chemin de l’école
Le doute le retarde encore
Dans le secret passe les portes
D’une maison envitraillée

À défaut d’attention s’isole
Conjure son sort sur banc de bois
Entre ses lèvres les mots tombent
Dans l’émotion de dents de lait

Que s’pense t-il donc
Que s’passe t-il dans la
La tête d’un enfant qui pense
Qu’il est con
Et qu’on n’contredit même pas

C’est ainsi que je suis
Vous avez raison
Mais je suis qu’on se le dise
Bon à quoi que bien moins que rien
Bon dans le fond    

 

© 2018 Jean-Marc & Péran Lagniel  
Print Friendly

Laisser un témoignage

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>