Le Rêve Américain

On a marché sur les étoiles
Hollywood Boulevard septième ciel
On a traversé le désert
De la mort aux reflets de sel

On a surplombé Alcatraz
Tout en haut du funiculaire
Passé le pont de San Francisco
Pour voir les couleurs de la Terre

Le road-book était parfait

Ce n’était pas le rêve américain 
Qui nous a menés jusqu’au bout
On marchait juste la main dans la main
L’amour était au rendez-vous

On a fait la route soixante-six
À Falstaff sur trois kilomètres
Puis on s’est pris le grand canyon
En pleine face dans tous nos êtres

On a parlé aux Navajos
Un dream-catcher en souvenir
Admiré le Colorado
Le pourpre, l’orange et le cuivre

Le soleil était parfait

Ce n’était pas le rêve américain
Qui nous a menés jusqu’au bout
On marchait juste la main dans la main
L’amour était au rendez-vous

Entre la nature et la vie
Nos corps ont traversé l’espace
Antelope Canyon et Bodie
La démesure à Las Vegas

On a vu le quatre juillet
Ses chars, ses lancers de bonbons
À Carmel le film était vrai
Et nous on s’aimait pour de bon

Ce n’était pas le rêve américain
Qui nous a menés jusqu’au bout
On marchait juste la main dans la main
L’amour était au rendez-vous

  Heureux le beau voyage
  À tout jamais gravé
  Mais il faudra encore vieillir
  Sans pouvoir oublier    

 

© 2018 Jean-Marc Lagniel  
Print Friendly
Texte précédent
 
Texte suivant

Laisser un témoignage

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>