L’amour Sombre

Sombres sont les ombres
Qui se glissent en coulisse
À l’insu du bonheur
Entrevu
Entre les interstices
Jusqu’au précipice
Où l’amour sombre
Comme prévu

On les compte en nombre
Les indices, les prémices
Qui nous montrent haut les cœurs
In situ
Les paroles qui glissent
Où tout devient lisse
Quand l’amour sombre
Impromptu

Sombres sont les heures
Qui passent en préjudices
En brûlant notre honneur
Corrompu
Que les coups férissent
Que justice’ fleurisse
Si l’amour sombre
Dans les nues

Si l’amour sombre
L’amour sombre    

 

© 2020 Jean-Marc Lagniel  
Print Friendly, PDF & Email

Laisser un témoignage

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.