Assis Sous Un Chêne (PeM4)

Posted by on Août 14, 2022 in A, François Benest, Les c-i 5 titres et +, PAROLES EN MUSIQUE, Toutes les chansons | 0 comments

Composé et interprété par François Benest

J’étais bien en peine
Assis sous un chêne
Quand vint une dame
Je fus sous le charme

Sous un saule pleureur
Là j’ouvris mon cœur
Derrière un sapin
Je lui pris la main

Non nous ne sommes pas de bois
Alors pourquoi, pourquoi pas

Si l’on prenait tous deux racine
Pour que s’unissent nos résines
C’est tout votre être qui me branche
Revoyons-nous dimanche

Puis vint le printemps
Les cerisiers blancs
Les doutes s’achèvent
Quand monte la sève

Là on a croqué
Le fruit du pommier
Deux cœurs enlacés
Sur un tronc gravés

Nous étions faits du même bois
Qui se brûle en feu de joie

Et l’on a pris tous deux racine
Se sont réunies nos résines
Ensemble sur la même branche
Mon Dieu les beaux dimanches

  Et c’est ainsi qu’en toute logique
  Poussa notre arbre généalogique

Nous eûmes Églantine
Enfant sans épine
Puis vint Olivier
Rameau désiré

Mais pour un troisième
Là j’ai dit on freine
Déjà deux marmots
C’est bien du boulot

Je n’avais pas la langue de bois
Est-ce ça qui n’lui plut pas

La fin de la fable
Est bien mise-érable
Car tel un prunier
Mon cœur fut secoué

D’apprendre et j’en tremble
Que j’étais trompé
Dès lors être ensemble
Fut un peu plié

Nous avons coupé nos racines
Dans ces cas-là, on se résigne
Deux feuilles qui tombent’ de leur branche
Adieu les beaux dimanches

    - musical -

J’étais bien en peine
Assis sous un chêne
Quand vint une dame
Je fus sous le charme

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *